Les évolutions de la répartition primaire des revenus et leur effet sur le chômage en France depuis 1970

par Nicolas Canry

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Robert Boyer.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    Nous cherchons à expliquer pourquoi la rigueur salariale initiée en 1983 n'est pas parvenue à résorber le chômage. La France est passée, en l'espace de quelques années, d'une crise classique à une crise keynésienne. Après avoir beaucoup augmenté dans les années 1970, la part salariale se retourne brusquement à partir de 1983 et retrouve rapidement son niveau d'avant 1973. Ce redressement de l'épargne ne s'est cependant pas traduit par une reprise forte de l'investissement et le chômage a continué de croître dans les années 1990. Notre démarche théorique a alors consisté à introduire des contraintes de demande dans le modèle classique de Goodwin [1967]. On montre ainsi qu'une baisse importante des salaires peut entraîner une contraction de la consommation telle, que les entreprises sont dissuadées d'investir, en dépit de la restauration des profits, si bien que le redémarrage de la croissance n'est pas assuré et l'économie bifurque finalement vers un état de sous-emploi durable.

  • Titre traduit

    The evolution of income share and its effects on unemployment in France since 1970


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In this dissertation, we try to explain why the wage moderation policy, which began in 1983, has not succeeded in diminishing French unemployment. We first present some stylized facts. In the 1980's, France shifts from classical to keynesian unemployment in a few years. After having much increased during the 1970's, the wage share suddenly began to decrease in 1983 to be back to its level of 1973 at the end of the 1980's. However, this recovery of saving has not been followed by a large increase of investment. That is why unemployment continued to increase in the 1990's. From a theorical standpoint, we then introduce demand constraints in the classical model of Goodwin [1967]. We show that an important wage decrease may entail a contraction of both consumption and investment, in spite of the profits recovery. In this case, growth is dampened and the economy bifurcates toward an unemployment steady state.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 409 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 382-400

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-56

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1601-2003-38
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.