Le microscope : son histoire, son évolution, les constructeurs français aux XIXe-XXe siècle, quelques applications...

par Simon Mangalo

Thèse de doctorat en Histoire économique et sociale

Sous la direction de Alain Plessis.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    Destiné à nous faire découvrir l'infiniment petit qui se trouve dans la nature et à nous faire connaître un ensemble considérable de choses dont l'étude ne peut être faire ni à l'oeil nu ni à l'aide d'aucun autre instrument, le microscope apparaît comme une goutte d'eau dans l'océan des découvertes scientifiques qui ont surgi au fil des siècles. Pourtant, cette petite goutte est devenue un élément indispensable pour la science : sans le microscope qui a permis les recherches microbiologiques et bactériologiques, peut-être serions nous envahis par ces infiniments petits sans savoir comment nous en débarasser, ignorant tout de leur état. Ainsi donc, depuis sa découverte en 1590, le microscope a traversé toutes les époques en se rajeunissant tel un phénix, évoluant techniquement par touches successives, bénéficiant au fil des ans des progrès scientifiques tels que l'éclairage, la composation du verre, l'optique et plus récemment des puces électroniques et les ordinateurs, afin de devenir de plus en plus fiable et performant. Cependant, il serait regrettable de concevoir l'étude historique du microscope sans évoquer à partir du XIXe siècle les constructeurs français de renom Chevalier et Nachet dont les arbres généalogiques des dynasties figurent dans cet ouvrage. C'est pourquoi notre exposé développera successivement l'histoire du microscope et son évolution technique puis évoquera l'âge d'or des constructeurs français pour terminer par l'étude du marché du microscope et de ses multiples applications.

  • Titre traduit

    The microscope : its history, its evolution, the French builders from the XIXth to the XXthe century, a few appliances


  • Résumé

    Intended to make us discover lots of infinitesimal things which are present in the nature but can neither be visible to the naked eye nor thanks to any other tool, the microscope appears as a drop of water in the ocean of the scientific discoveries throughout the centuries. Nevertheless, this little drop has become an essential element to science : if the microscope had not allowed the microbiological and bacteriological research, we might be invaded by those infinitesimal things, knowing nothing about them and ignoring how to get rid of them. So, since its discovery in 1590, the microscope has gone throughout the ages rising again from its ashes suach as a phoenix, developing itself by successive technical touches and taking advantage, year after year, of the scientific progress such as lighting, composition of glass, optics and more recently electronics and computers, in order to become more and more reliable and highlty efficient. However, it would be a pity to conceive the historical study of the microscope without evoking, since the nineteenth century, the French famous manufacturers Chevalier and Nachet whose family trees are represented in this work. That is why our thesis will successively develop the story of the microscope and its technical evolution, then will evoke the golden age of the French manufacturers and will end the study of the market of the microscope and its numerous applications.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (353 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 258-279. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut d'histoire économique et sociale. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-35
  • Bibliothèque : Institut Pasteur (Paris). Centre de Ressources en Information Scientifique (CeRIS) - Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003PA100035
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.