Interaction en jeu dans la variation sémantique des unités morpho-lexicales : deux études de cas : l'adjectif bon en français et sa reduplication en japonais

par Tatsuya Ito

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Jacques Franckel.

Soutenue en 2003

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette thèse montre, à travers deux études de cas assez indépendantes, comment la description d'une unité lexicale ou d'une opération morphosyntaxique est indissociable avec l'interaction entre cette unité et son co-texte. La première partie, consacrée à la description de "bon", donne à voir que "bon" adjectif entretient un rapport complexe et bilatéral avec son N. On propose une identité sémantique de "bon", dont les paramètres constitutifs doivent être spécifiés par le co-texte. L'identité sémantique de "bon" peut être déformée par le moulage catégoriel. La seconde partie sur la reduplication en japonais montre que les effets sémantiques variables de cette opération s'obtiennent comme conséquence d'interaction entre le fonctionnement propre de la reduplication et la diversité (sémantique catégorielle et statutaire) de sa base. Les mots à reduplication en japonais correspondent à une représentation complexe permettant une multiple lecture.

  • Titre traduit

    Interactions in semantic variation : two case studies : the French adjective "bon" and the Japanese reduplication


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 413 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.354-401

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 03 PA10-15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.