Portraits d'écrivaines en métissage de soi : la quête de l'identité chez Colette, Leduc et Djebar

par Stéphanie Boibessot

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Béatrice Didier.

Soutenue en 2003

à Paris 8 .


  • Résumé

    Ce travail se propose de mettre en relief, à travers les oeuvres de Colette, Leduc et Djebar, les paradigmes principaux de la quête identitaire au XXième siècle tout en dégageant les inflexions spécifiques du féminin dans la conception de soi. Partant de la remise en question du ‘mythe féminin’ d’une identité femme jadis manipulée, nous postulons que ces écrivains ont contribué à l’affirmation d’un ‘mythe au féminin’ par une utilisation toute en décalages de l’interface textuelle annonçant la veine postmoderne. Pour étayer notre réflexion, nous nous intéressons successivement à trois problématiques générales de l’élaboration identitaire : l’espace conceptuel (usage de la psychanalyse et de l’existentialisme), la notion du corporel et de l’identificatoire (rapports mère/fille) et enfin l’émergence de la voix comme affirmation de soi et de ses possibilités (implications identitaires de l’espace textuel). Ensuite, ayant fait correspondre, pour chacune des auteurs étudiées chronologiquement, une de ces thématiques générales (l’espace de l’enfance pour Colette, l’importance du corporel chez Leduc et l’émergence d’une nouvelle voix chez Djebar), nous montrons comment les autres paradigmes identitaires vont s’imbriquer les uns aux autres par l’intermédiaire du texte. Ainsi, une nouvelle image (libérée) de l’acquisition de la conscience de soi au féminin s’élabore peu à peu tandis que nous mettons à jour, pour chaque auteur, les fluctuations identitaires induites par le travail textuel. Dès lors, le soi au XXième siècle est constamment déchiré entre plusieurs instances d’être (les possibles) et son portrait ne peut se faire que dans le métissage des voix/voies de soi.

  • Titre traduit

    ˜The œquest for identity in the works of Colette, Violette Leduc and Assia Djebar


  • Résumé

    In this study we propose to examine works by Colette, Leduc and Djebar in order to throw light on the main paradigms of the quest for identity in the twentieth century, with particular emphasis on ‘feminine’ identity. Taking as our starting point a rejection of the ‘feminine myth’ that once prevailed and was used to form and manipulate the identity of women, we will suggest that these writers have contributed to the founding of a ‘myth in the feminine’ by their subversive use of the textual interface, a tendency they share with postmodernism. To support this argument, we will look at three general problems related to the formation of identity: conceptual space (to be explored through theories of psychoanalysis and existentialism); the connection between body and identity (especially in mother/daughter relationships); and the importance of the voice as a means of asserting the self and its possibilities (especially within the textual space). Each of these problems will be linked primarily to the work of one of the authors examined; thus we will explore the space of childhood for Colette, the importance of the body for Leduc and the birth of a new voice in Djebar. However, we will also show how all three paradigms of identity are connected within each text. Through comparison of these authors, a new image of a liberated (feminine) self gradually emerges: that of a self that cannot be define in terms of gender or of a particular group but reinvents itself each time it talks through the text. The work of these authors suggests, then, that representations of the self in the twentieth century are inflected by differing paradigms of identity and that the portrait of the self can only henceforth be drawn by a use of multiple perspectives on the self.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 356 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 308-343

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH2003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.