Déterminants et pronoms en néerlandais et en français : syntaxe et acquisition

par Marlies Van der Velde

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Célia Jakubowicz.

Soutenue en 2003

à Paris 8 .


  • Résumé

    Dans la présente thèse, nous étudions la représentation syntaxique et l'acquisition des déterminants et des pronoms en néerlandais et en français. Notre analyse syntaxique de ces éléments permet de formuler des prédictions quant à leur acquisition par des enfants monolingues. Ces prédictions sont testées à l'aide de données d'acquisition obtenues grâce à deux tâches expérimentales de production induite et de compréhension. On observe d'une part que les enfants néerlandais omettent plus longtemps le déterminant que les enfants français. En outre, il s'avère que les enfants néerlandais commettent des erreurs de genre. D'autre part, concernant l'acquisition des pronoms, les dissociations déjà rapportées pour le français sont également observées en néerlandais: le pronom sujet est acquis avant le pronom objet et le pronom réfléchi est acquis avant le pronom non-réfléchi. Il ressort que les enfants néerlandais, au même âge que les enfants français, maîtrisent moins bien les pronoms objets.

  • Titre traduit

    Determiners and pronouns in dutch and in french : syntax ans acquisition


  • Résumé

    This dissertation investigates the syntax and the acquisition of determiners and pronouns in Dutch and French. The adopted syntactic analysis makes predictions for the acquisition of these elements by monolingual children acquiring Dutch or French. These predictions are confirmed by the results of two elicited production and comprehension tasks. On the one hand, data reveal that Dutch-speaking children omit determiners up to a higher age than French-speaking children. Furthermore, Dutch-speaking children contrary to French-speaking children, make gender errors. For pronoun acquisition on the other hand, the two dissociations already reported in the literature for French are also found in Dutch: first, subject pronouns are acquired before object pronouns, and second, reflexive pronouns are mastered earlier than non-reflexive pronouns. Our comparative study shows that French-speaking children master object pronouns better that Dutch-speaking children of the same age.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 399 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 358-369

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TH 1951

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003PA082332
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.