Ce que raconter représente : la "performance" des textes stendhaliens

par François Vanoosthuyse

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jacques Neefs.

Soutenue en 2003

à Paris 8 .


  • Résumé

    Comment le texte narratif stimule-t-il l'imagination et la pensée? C'est la question que nous posons à propos de Stendhal. Nous proposons des catégories générales pour décrire les images suscitées par un texte, une réflexion sur leur nature de signes, une description des opérations qui déterminent leur avènement. Ces propositions s'appuient sur une lecture critique des contributions de la phénoménologie et de ses descendants critiques. La question du faire-penser du texte narratif est abordée à travers les notions de symbolisation et d'interprétation, au croisement de la psychanalyse et de la poétique. Le sujet de l'œuvre est défini comme son premier interprétant. La lecture est analysée comme une réponse à son interprétation. L'hétérogénéité du corpus stendhalien est valorisée. La performance imaginaire des manipulations du temps dans le récit, la diversité de l'univers stendhalien et des enjeux de son invention sont précisément étudiées. On traite spécifiquement d'Armance et du Rouge

  • Titre traduit

    What telling shows : the performance of stendhalian texts


  • Résumé

    How does the narrative text stimulate imagination and thought ? This is the question we pose about Stendhal. We propose general categories to describe the images conjured up by a text, a reflexion upon their nature of signs, a description of the operations which determine their emergence. These propositions are founded upon a critical reading of the contributions of phenomenology and its critical offspring. We tackle the question of the make-think quality of the narrative by summoning the notions of symbolisation and interpretation, at the junction of psychoanalysis and poetics. The author is defined as the prime interpreter of the work, and we analyse reading as an answer to his interpretation. We insist on the heterogeneity of the stendhalian corpus. A study deals with the imaginary performance of the operations focusing on time in the stendhalian narrative. A second one shows the diversity of the seething universe Stendhal creates. Two others specifically deal with Armance and Le Rouge

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (697 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 651-680

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1894/1,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003PA082275
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.