Le rôle du droit dans la situation des victimes face à la responsabilité médicale

par José Luis da Silva

Thèse de doctorat en Droit de la santé

Sous la direction de Jean-Marie Clément.

Soutenue en 2003

à Paris 8 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œplace of the law for victims faced with medical reponsability


  • Résumé

    Longtemps la victime a vécu en marge du droit, l'appareil législatif ne manifestant qu'un intérêt relatif au sort de cette dernière. L'article 1382 du Code civil suffit à rendre compte du constat que notre système législatif procède d'une articulation sur le seul responsable, évinçant la victime de toute appréhension juridique. Et cette élision d'affecter immanquablement le droit de la responsabilité médicale. Ce détachement législatif peut sans doute expliquer l'altruisme prétorien motivé par la précarité de la situation des victimes, et perceptible tant au niveau de la procédure (Première Partie) qu'au niveau du procès (Deuxième Partie) ou de l'indemnisation (Troisième Partie). Cependant, si l'étude des différentes phases du processus indemnitaire dénote une appropriation prétorienne affirmée du point de vue de la victime, le droit demeure néanmoins lacunaire dans son appréhension de la victime dont la situation porte encore les stigmates de l'instabilité et de l'iniquité.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 561 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f. 546-553

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1860/1,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 271450-1/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.