L'équipement socio-culturel, trajectoire architecturale d'un type contrarié d'édifice public à l'ère des loisirs (1936-1975)

par Alexis Korganow

Thèse de doctorat en Urbanisme

Sous la direction de Jean-Louis Cohen.

Soutenue en 2003

à Paris 8 .


  • Résumé

    La mutation du temps libre du travailleur à partir du Front Populaire a conduit à une évolution des objectifs et des pratiques développés par les institutions d'éducation populaire. Succédant à la maison du peuple, l'équipement socio-culturel va s'imposer comme l'appellation générique d'une nouvelle famille d'édifices publics répondant à cette évolution. Dans le contexte d'un interventionnisme de l'Etat de plus en plus marqué, la thèse s'est attachée à analyser en suivant un ordre chronologique les différentes situations expérimentales de production d'une architecture de l'équipement socio-culturel. Ce travail a permis de préciser l'investissement des acteurs autres que l'Etat dans les politiques d'équipements socio-culturels. Il a montré la permanence de certaines problématiques spatiales et l'exploitation privilégiée de certains thèmes traditionnels de l'architecture moderne

  • Titre traduit

    Socio-cultural facilities, the architectural par-course of a thwarted public building type during the era of leisure (1936-1975)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The mutation of the worker's free time beginning with the Front Populaire brought about a change in the goals and the practices developped by the institutions responsable for worker education. Descending from the typology known as the " maison du peuple ", Socio-cultural facilities will become the generic title of a new family of public buildings resulting from this change. In the context of an increasingly apparent governement interventionism, this research proposes to analyse, in chronological order, the differents experimental situations that engendered the architecture of socio-cultural facilities. This investigation clarifies the contribution of actors other than the State upon the political agendas fostered through the institution of the socio-cultural facility. It demonstrates the persistence of certain spatial problematics and the predilection of modern architecture for certain traditional themes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (424 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 336-356

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 1858/1-2 KOR
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1854/1,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3251
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.