La place du corps dans l'art technologique

par Miguel Angel Almiron

Thèse de doctorat en Images numériques

Sous la direction de Hervé Huitric.

Soutenue en 2003

à Paris 8 .


  • Résumé

    A travers la notion de Théâtre éprouvé, puis d'Habitacle virtuel, nous verrons comment la rencontre interactive entre mode expressif de l'artiste et nouvelles technologies transforme l'homme, son corps, en vecteur principal de la dramaturgie scénique et montrerons le passage de l'oeuvre "pour voir" à celle "pour jouer". Dans ce polyptyque expérimental, le sujet corps devient, avec les progrès scientifiques et techniques, source inépuisable d'inspiration dans l'art technologique. Développant les concepts de chair et de peau numérique, mon propos est de reproduire les potentialités du corps à l'intérieur d'une enveloppe technologique, une autre peau, tentant de saisir les codes du corps pour restituer la sensation du vivant. Révisant le concept de peau, puis la révélant comme l'écriture même du corps, nous verrons enfin comment percevoir, par les oeuvres technologiques, via la sensorialité, l'implication globale du spectateur, la si étrange fragilité du corps : tout son mystère. . .


  • Résumé

    Trough the notions of Théâtre éprouvé (total theatre) and Habitacle virtuel (virtual domain), we will see how the interactive meeting between the artist's expressive mode and new technologies transforms man, his body, into the principal vector of the scenic drama, and will show the passage of the artwork "to be seen" into one "to be played". In this experimental polyptych, the subject matter of the body becomes, with scientific and technical progress, an inexhaustible source of inspiration within technological art. Developing the concepts of digital flesh and skin, my intention is to reproduce the potentialities of the body inside a technological envelope, another skin, attempting to decipher the codes code of the body in order to return the living sensation. By looking anew at the concept of skin, then showing it to be the actual writing of the body, we will finally see how, through technological art via the senses, the global implication of spectator, one can perceive the so strange fragility of the body : all its mystery

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 300 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 282-292

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1853

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2986
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.