Maine de Biran et Bergson : science et philosophie : la question de la psychologie subjective

par Céline Lefève

Thèse de doctorat en Epistémologie, philosophie et histoire des sciences et techniques

Sous la direction de Dominique Lecourt.

Soutenue en 2003

à Paris 7 .


  • Résumé

    Comparaison des œuvres de Maine de Biran (1766-1824) et H. Bergson (1859-1941) articulant les problèmes, philosophique de l'individualité psycho-biologique et épistémologique de la définition des objets, méthodes et rapports de la psychologie et des sciences de la nature. Contre l'objectivation de la pensée, Biran et Bergson définissent la conscience comme acte, dualité et individualité et fondent sur l'expérience subjective de la conscience et du corps une psychologie philosophique positive irréductible aux sciences objectives. Cette fondation suppose le dépassement du substantialisme et la refonte de la théorie de la représentation et de la connaissance à partir de la définition motrice de la perception. Elle implique la critique des concepts des sciences objectives (causalité analogique chez Biran; analyse logique et spatiale, mesure et déterminisme chez Bergson) fondant le projet de décomposition, d'explication et de représentation logique, spatiale, imaginative et organique de la pensée (empirisme sensualiste, Idéologie, phrénologie; associationnisme, psychophysiologie, localisations cérébrales des souvenirs). Elle fait coïncider méthode psychologique et acte individuel et individuant de la conscience (réflexion de la volonté; intuition de la durée). Néanmoins l'articulation de la conscience et de la vie (affectivité organique, effort moteur réflexif biraniens ; coextensivité bersgonienne conscience-vie) exige, en distinguant cause subjective et conditions objectives de la pensée, d'intégrer à la psychologie les résultats et rectifications des sciences du vivant (physiologie ; évolutionnisme) et de l'esprit (psychiatrie ; psychopathologie, neuropathologie).


  • Résumé

    Comparison of the works of Maine de Biran (1766-1824) and H. Bergson (1859-1941). They share the philosophical problem of psycho-biological individuality and the epistemological problem of the definition of objects, methods and relationships between psychology and the natural sciences. Refuting philosophical and of natural objectifications of the mind, Biran and Bergson define the active, dual and individual nature consciousness and found on the subjective experience a philosophical psychology that is positive and autonomous. Their work assumes a criticism of substantial metaphysics and a reworking of the theory of representation and knowledge, through the motor definition of perception. It implies a critique of certain concepts of the objective sciences (analogical causality in Biran; logical and spatial analysis, measurement and determinism in Bergson), which found an invalid project of analysis, explanation and representation of the mind through language, space, imagination and the body (sensualist empiricism, Ideology, phrenology; associationism, psychophysiology, cerebral localisation of memories). It defines the psychological method as the individual and individuating act of consciousness (Biranian "réflexion"; Bergsonian intuition). Nonetheless, the bond between consciousness and life (muscular and reflective effort, organic affectivity in Biran; identity between consciousness and life in Bergson) requires, as long as one distinguishes the subjective cause and objective conditions of the mind, the integration into psychology of the results and amendments of the sciences of life (physiology; evolutionism) and the mind (psychiatry; psychopathology, neuropathology).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (780 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 563 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2003) 089

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8357
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.