Les apports du christianisme en Corée (les fondements extra-religieux de l'implantation des missionnaires français en Corée au XIXè siècle)

par Jong Hi (1959-....) Yi

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Jochen Hoock.

Soutenue en 2003

à Paris 7 .


  • Résumé

    La thèse porte sur l'implantation et le développement du catholicisme en Corée aux XVIIIème et XIXème siècles et sur l'attraction importante exercée par ce dernier sur la société coréenne. Ce travail met en évidence les correspondances nombreuses existant entre le confucianisme et le christianisme, élément facilitateur du passage entre les deux religions. Mais l'auteur explique surtout ce phénomène atypique en extrême-orient par l'engouement des élites pour la religion venue d'Occident, de par la déliquescence du contexte politico-religieux. On démontre comment les missionnaires profiteront de cette brèche en utilisant la soif de progrès social et scientifique des Coréens.


  • Résumé

    This thesis is about the setting up and the spreading of catholicism in 18th and 19th century in Korea. It demonstrates the strong impact of the Western religion. It also brings to the fore the numerous links existing between confucianism and christianism. The author explains how the decay of the political and the religious spheres in Korea permitted the elites appeal for the Western religion which was an atypical phenomenon in the Far East. The author also demonstrates how missionaries took advantage of this context using the thirst for social and scientific progress.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (396 p.)
  • Notes : Thèse non reproduite

Où se trouve cette thèse ?

  • Library : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB tested
  • Cote : TL (2003) 086
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.