L'aménagement du littoral en Egypte : paysage, ville et tourisme sur le litoral de la mer Rouge, le cas de la zone d'Al Ghardaga-Safaga

par Essam Abdel Salam Mohamed

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Bouziane Semmoud.

Soutenue en 2004

à Paris 7 .


  • Résumé

    Dans le domaine de l'aménagement en Egypte, le concept d'aménagement du paysage est absent. Les schémas sectoriels sont les outils les plus utilisés, où à chaque secteur du littoral on fixe des critères et des objectifs précis. L'approche économique est devenue ainsi la base de nombre de projets urbains et touristiques en particulier dans les zones littorales. Or l'aménagement du paysage du littoral s'appuie sur plusieurs visions: esthétique, scientifique et fonctionnelle. Après avoir bien précisé l'objectif à atteindre, il est nécessaire de s'appuyer sur de multiples approches physiques, écologiques sociales et économiques. Le paysage du littoral de la mer Rouge, a longtemps subi des préjudices et des dégradations notamment au moment de l'essor de l'industrie pétrolière, ou encore du récent développement touristique. La qualité écologique des milieux urbanisés s'est dégradée, celle des espaces maritimes et intérieurs aussi. Ces dernières années, la bande littorale a souffert d'un bouleversement de son écosystème. Les villes et les stations se sont développées séparément, sans liens économiques ou urbanistiques. Contrairement aux villes et leurs populations, le tourisme bénéficie d'une grande attention. La plupart des zones touristiques ont des relations régionales avec le Caire ou la Haute Egypte plus qu'avec les villes du littoral. Relier les stations aux villes devrait être un objectif crucial dans l'aménagement du paysage. Cette intégration demande une grande mutation dans l'écologie urbaine des villes du littoral pour s'adapter aux activités touristiques. Tous les projets touristiques du littoral de la mer Rouge ont les mêmes caractéristiques, il n'y a pas de diversité au niveau des prestations proposées aux touristes. La rapidité du développement des infrastructures nécessaires pour accueillir l'activité touristique sur le secteur d'Al Ghardaqa-Safaga a réduit la surface des zones naturelles. L'affluence touristique a récemment diminué sur le littoral, et l'offre excède la demande, en raison à la fois de la conjoncture internationale mais aussi de la dégradation de l'environnement.


  • Résumé

    In Egypt, in the domain of the regional and urban planning, the concept of the landscape planning does not exist. The sectorial plans are the tools the most used where one decides on criteria and the precise objectives to apply to every sector of the coastline. The economic approach has become so the basis of an important number of the urban and tourist projects in particular for the coastal areas. But the landscape planning of the coastline relies on several aspects aesthetic, scientific and functional. Once the objective well specified it is necessary to use several social, economic, physical and ecological approaches. The Red Sea coast landscape suffered damage and deterioration for a long period of time notably the time of the oil industry development and moreover the period of the recent tourist development. The ecological quality of the urban zones deteriorated and it was the same for the maritime and interior zones. These recent years, the coastline suffered a disruption of its ecosystem. Cities and tourist villages developed separately, without economic or urbanistic links. Contrary to cities and their populations the tourism benefits by a great attention. The majority of the tourist zones have same relationships with Cairo or with the High Egypt more than with the other cities of the coast. Connecting together tourist villages with cities should be a crucial objective in the lands cape planning. This integration asks for massive changes in the urban ecology of the cities on the coast in order to adapt to the tourist activities. All tourist projects of the Red Sea coast have the same features. There is no diversity at the level of the benefits proposed to the tourists. The speed of the infrastructure development, so necessary in order to welcome the tourist activity in Al Ghardaqa-Safaga surroundings, reduced the natural zone surface. Lately, the tourist throng on the coastline decreased, and the offer exceeds the demand because both of international circumstances and the deterioration of the environment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (321 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 148 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2003) 080

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8096
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3441
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.