Pour une analyse géographique de l'innovation sociale : l'exemple des territoires ruraux périurbains de la garrigue nord-montpelliéraine.

par Elodie Valette

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Philippe Cadène.

Soutenue en 2003

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les territoires périurbains représentent aujourd'hui une part importante des espaces français, et abritent une part non négligeable de la population. Cette thèse vise à proposer une approche géographique de l'innovation sociale en ces territoires. Elle vise ainsi à montrer que l'organisation spécifique des territoires ruraux périurbains nord-montpelliérains, territoires métropolisés à faible densité, permet et exige l'émergence d'innovations. La co-implication de logiques territoriales locale et globale, rurale et urbaine en ces territoires constitue un système marqué d'indéterminations qui favorise l'innovation. Celle-ci, initiée par le territoire, produit en retour du territoire. Les territoires produisent deux types d'innovation. Parce qu'elle émerge d'abord au sein de territoires métropolisés, elle est semblable aux innovations de la société moderne, instable, flexible, éphémère. Parce que ces territoires sont aussi des territoires ruraux à faible densité de population, elle émerge comme une innovation spécifiquement périurbaine, opérant une sélection parmi les caractéristiques ambivalentes des territoires. En outre, le rôle de l'innovation dans les processus du changement territorial est crucial. L'identification et l'analyse d'un système de l'innovation périurbaine montrent que : 1- Les dynamiques du changement territorial sont guidées par une étroite imbrication entre activités personnelles, économiques et territoriales, projets individuels et collectifs, innovations organisationnelles et institutionnelles. 2- Les dynamiques de l'innovation économique guident ce système du changement. 3- L'institution joue un rôle crucial dans les processus d'amplification et de pérennisation de l'innovation. A ce titre, une innovation "utile", destinée à un développement économique normé, semble prévaloir à une innovation diverse, multiforme, spécifiquement périurbaine et pourtant susceptible de produire les conditions d'un véritable développement territorial.


  • Résumé

    Peri urban spaces represent a significant and growing part of the French spaces; they accommodate 16. 9 % of the total population. This work intends to analyse from a geographical perspective the social innovation processes currently at work in these spaces. Its aim is to show how the spatial organization of rural periurban spaces North of Montpellier allows and requires the emergence of social innovation. The co-implication of both local/global and rural/urban spatial characteristics creates a spatial organization that is defined by ambivalence and complexity. This leads to the development of innovation processes. Spatial organization produces two specific types of innovation. The first type, characterized by instability, transience and flexibility, is similar to the innovation processes of modern societies. The second type of innovation is specifically periurban, since its construction is defined by a selection from the ambivalent characteristics of those spaces. Moreover, innovation plays an important part in spatial change processes. The identification and the analysis of a system of periurban innovation show that: 1. The interrelation of personal, economic and spatial activities, individual and collective projects, organizational and institutional innovations is the prevailing aspect of spatial change dynamics. 2. Economic innovation dynamics are the predominant features of the spatial change system. 3. Institutions are key elements of the growth and permanence of innovation. Thus, a "useful" innovation, meant to produce an economic development, prevails upon a multiple and rich one, which is paradoxically more liable to create the conditions for a complete spatial development.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (434 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 265 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Maison de la Recherche en Sciences humaines. Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THESE VAL 2003
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2003) 075
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T 2095

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8013
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3513
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.