Le modelage dans le processus de psychothérapie des psychoses

par Catherine Verney

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Alain Vanier.

Soutenue en 2003

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le modelage apporte un en-plus dans le processus de psychothérapie des psychoses. Comment opère-t-il ? à partir de la question du corps et de la psychose, étudiés chez différents auteurs (P. Aulagnier, M. Czermak, F. Dolto, S. Freud, J. Lacan, S. Leclaire, G. Michaud, G. Pankow), nous tentons de montrer que le modelage n'est pas qu'une pratique de l'Imaginaire. Le modelage est une écriture qui permet d'aboutir à une construction psychique que nous qualifierons de "sinthome de transfert ". Il opère une ligature dans le nœud borroméen, et répare les avatars du nouage chez le sujet psychotique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 504 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 318 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2003) 061

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7417
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.