Lacan, lecteur de Kierkegaard

par Rodolphe Adam

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Paul-Laurent Assoun.

Soutenue en 2003

à Paris 7 .


  • Résumé

    Kierkegaard est un philosophe majeur de l'enseignement de Lacan. De 1948 à 1975, à maintes reprises, il revient dans le discours du psychanalyste. Evoqué toujours lapidairement, le penseur religieux a pourtant une fonction cruciale dans le retour à Freud. La méthodologie de l'enquête, basée sur le suivi à la lettre de toutes les références lacaniennes à Kierkegaard, vise à montrer l'enjeu que comporte ce dernier pour les concepts fondamentaux de la psychanalyse. La reprise par Lacan du concept freudien de répétition s'effectue toujours dans ses multiples scansions en regard du texte de Kierkegaard de 1843, " La Reprise ". Où se trouve exposée la vérité freudienne : la répétition est toujours manque��e, jamais satisfaite. L'angoisse trouve aussi sa boussole chez Kierkegaard pour révéler qu'elle est ce qui ne trompe pas et son rapport au désir de l'Autre. L'instant chez Kierkegaard est également une prémisse de la fondation du temps logique. Enfin, l'existence s'avère parfaitement concordante avec l'expérience freudienne. Ces concepts amènent à relire Kierkegaard comme un penseur du réel pour Lacan, ce qui dégage ce qui n'est pas hégélien dans la psychanalyse, un réel non subordonné au rationnel.


  • Résumé

    Kierkegaard is a Lacan's teaching major philosopher. From 1948 till 1975, on several occasions, he cornes again on the psychoanalysis discours. Always evoked concisely, the religious thinker has however got a crucial function concerning Freud's coming back. The investigating methodology based on the exact reading of all the Lacanian references to Kierkegaard, aims at showing the importance that this last involues according to psychoanalysis basic concepts. Lacan's return to Freudian concept of repetition always take place on his multiples scansions facing Kierkegaard's text of 1843, "The repetition". Where is displayed the Freudian truth : répétition is always missed, never satisfied. Anguish finds also its compass with Kierkegaard to reveal that's what it doesn't deceive and its relation to the Other's desire. With Kierkegaard, instant is also a premiss of logical time founding. At last, existence proved perfectly concordant with Freudian experience. These concepts living to read again Kierkegaard as a thinker of real for Lacan, what draws what isn't Hegelian in psychoanalysis, a real not subordinated to rational.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 380 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 156 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2003) 026

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7165
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.