Sens et connaissance, à partir et en-deçà de Simondon

par Jean-Hugues Barthélémy

Thèse de doctorat en Épistémologie et histoire des sciences

Sous la direction de Dominique Lecourt.

Soutenue en 2003

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'œuvre philosophique de Gilbert Simondon (1924-1989) reste mal connue. On se propose d'en montrer toute l'actualité, tant pour la réhabilitation de la "philosophie de la nature" (Première Partie) que dans le domaine de "l'épistémologie" (Deuxième Partie) ou encore pour la "pensée de la technique" (Troisième Partie). L'interrogation sur la "physique quantique" est au service d'une "ontologie génétique" qui, plus ou moins explicitement, se veut philosophie de "l'information", cette notion fournissant le centre d'une "réforme notionnelle" en philosophie. Or, parce que la visée simondonienne d'une "Relativité philosophique" après la "révolution copernicienne" ne peut ici refuser la distinction kantienne entre information et réel qu'en imposant paradoxalement à l'ontologie génétique d'être elle-même "relativisée et refondée", la démonstration qui nourrit l'orientation "polémique" de l'exégèse appelle une pensée du "Sens" (Introduction et Quatrième Partie) dans laquelle le sujet "philosophant" lui-même se vit comme "constitué par le sens qu'il manipule". Par là c'est l'ambition, prioritaire chez Simondon, d'une "subversion des alternatives classiques" qui peut se radicaliser, pour préparer sa réalisation.


  • Résumé

    The philosophical work of Gilbert Simondon (1924-1989) is still little known today. We aim to show his actuality for the rehabilitation of the "philosophy of Nature" (First Part) as in the field of "epistemology" (Second Part) and as "thought of technology" (Third Part). The topic of the interpretation of "quantum mechanics" pertains to a "genetic ontology" that, more or less explicitly, is meant to be a philosophy of "information", this notion being at the centre of a "notional reform" in philosophy. Moreover, since Simondon's wish for a "philosophical Relativity", coming in the wake of the "Copernician revolution", can refuse the Kantian distinction between information and reality only by paradoxically forcing the genetic ontology to be, itself, "relativized and refounded", the demonstration that informs the "polemical" orientation of our exegesis requires a reflection on "Meaning" (Introduction and Fourth Part) in which the "philosopher" himself experiences oneself as "generated by the meaning that he is operating". This is how the ambition, which is of prime importance for Simondon, to "subvert classical alternatives" can become more radical, in order to prepare its completion.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Penser l'individuation : Simondon et la philosophie de la nature


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (610 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 470 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2003) 023

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7169
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : Penser l'individuation : Simondon et la philosophie de la nature
  • Dans la collection : Esthétiques
  • Détails : 1 vol. (256 p.)
  • Notes : Cet ouvrage a pour suite : "Penser la connaissance et la technique après Simondon". Autres tirages : 2008, 2015.
  • ISBN : 2-7475-7920-4
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. [241]-254
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.