Analyse des problématiques identitaires liées aux mutations sociales dans les peuples divisés : l'étude des conflits d'appartenance nationale chez les étudiants berlinois après la réunification dans la perspective de la réunification coréenne

par Young-Ran Lee

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Sonia Dayan-Herzbrun.

Soutenue en 2003

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail traite des problèmatiques identitaires liées aux mutations sociales chez les Allemands au travers des changements politiques radicaux avant et après la réunification allemande. L'auteur analyse les conflits de l'identité nationale chez les Allemands de l'Est et de l'Ouest dans le processus de réunification et leurs conséquences jusqu'à nos jours d'une part, et donne une perspective de résolution à ces conflits et au processus de construction d'une identité nationale commune d'autre part. L'auteur s'appuie sur une étude qualitative réalisée auprès de jeunes étudiants berlinois qui symbolisent la génération de l'après tournant et considère la théorie de la socialisation en tant qu'indication essentielle qui conduit deux régimes aux orientations idéologiques opposées à former une identification dissemblable. Une perspective à la réunification coréenne à la lumière de la réunification allemande est proposée à la fin de ce travail.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (438 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2003) 001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.