Étude de l'oligomérisation du récepteur de chimiokines CCR5 : implication dans l'entrée du virus de l'immunodéficience humaine

par Maurice Chelli

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Marc Alizon.

Soutenue en 2003

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Study of the CCR5 chemokine receptor oligomerization : role in human immunodeficiency virus entry


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [213] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 108-146

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2003 51
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.