Contrôle des fonctions du facteur de transcription musculaire myod par modifications post-traductionnelles

par Lionel André Tintignac

Thèse de doctorat en Science de la vie et de la matière. Génétique, immunologie, infectiologie et développement

Sous la direction de Serge Alexandre Leibovitch.

Soutenue en 2003

à Paris 5 .


  • Résumé

    MyoD est un facteur de transcription spécifique du muscle squelettique (MRFs) régulateur de l'antagonisme prolifération/différenciation au cours de la myogénèse, et essentiel à la régénération musculaire, et dont les fonctions dépendent de son taux d'expression. Dans cette étude nous montrons que la voie ubiquitine/protéasome contrôle post-traductionnellement la dégradation de MyoD, par deux mécanismes d'adressage indépendants. Le premier requiert la phosphorylation spécifique de MyoD au cours de la phase G1 du cycle et permet le maintient des myoblastes en prolifération. Le second est médié par l'activité ubiquitine ligase de la protéine MAFbx/Atrogine-1, surexprimée au cours de l'atrophie musculaire, dont la surexpression active la dégradation de MyoD et inhibe la différenciation terminale des myoblastes. Enfin, MyoD exerce un contrôle sur la transition G2/M, son inactivation et sa dégradation phosphorylation-dépendante à la transition G2/M conditionnent le passage en mitose.

  • Titre traduit

    Control of the muscle transcription factor myod functions trough post-translational modifications


  • Résumé

    The transcription factor MyoD, member of the myogenic regulators family (MRFs), induces differentiation in precursor cells and satellites cells by regulating proliferation/differenciation antagonism and this function seems to be closely link to the level of MyoD protein. Here we show that ubiquitin-proteasom pathway regulates MyoD turn-over by two independant mechanisms. The first requires specific phosphorylation of MyoD at the end of G1 phase of cell cycle and induced MyoD degradation and progression in S phase. The second is mediated by Atrogin-1/MAFbx, an E3 ubiquitin ligase required for skeletal muscle atrophy. MAFbx mediates MyoD ubiquitination in proliferating and differentiating myoblasts and it's over-expression prevent myoblasts differentiation. We finally show that MyoD regulates G2/M transition. MyoD protein's levels increase in G2, its inactivation and destabilization is mediated by specific phosphorylation and trigger mitotic entry.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 198-[20] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 170-198

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2003PA05S015
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.