Thérapie génique des cellules de la moelle osseuse : application, chez le macaque cynomolgus, au traitement de l'aplasie medullaire après une exposition corporelle totale aux rayonnements gamma

par Nicolas Becard

Thèse de doctorat en Pharmacie. Virologie

Sous la direction de Roger Legrand.

Soutenue en 2003

à Paris 5 .

  • Titre traduit

    Gene therapy strategy to reduced bone marrow aplasia : evaluation in cynomolgus macaque exposed to a gamma total body irradiation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail a été d'augmenter la production in situ, dans la moelle osseuse, de l'IL-1a, à l'aide d'une méthode de transfert de gène pour le traitement de l'aplasie médullaire radio-induite. L'administration intra-médullaire de vecteurs adénoviraux codant le gène de l'huIL-1a a été suivie, chez le singe sain non-irradié, d'une augmentation transitoire du nombre de neutrophiles, de monocytes et de plaqettes dans le sang périphérique. Ces augmentations ont été associé à une production locale du gène thérapeutique. Cette stratégie thérapeutique a été évalué chez le macaque exposé a une irradiation corporelle totale aux rayonnements gamma. Chez deux animaux sur trois, le vecteur thérapeutique a permis de réduire la sévérité de la pancytopénie radio-induite. Au total, le transfert de gène de l'IL-1a, in situ, a permis d'obtenir un bénéfice thérapeutique comparable à celui induit par l'injection systémique de la protéine recombinante, tout en s'affranchissant des effets secondaires.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 161 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 123-161

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 8795
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.