Rôle des polynucléaires neutrophiles dans les conséquences d'une ischémie cérébrale focale avec reperfusion chez le rat. Interactions avec le stress oxydatif

par Virginie Beray-Berthat

Thèse de doctorat en Pharmacie. Pharmacologie

Sous la direction de Michel Plotkine.

Soutenue en 2003

à Paris 5 .


  • Résumé

    Au cours de ce travail, nous avons recherché le rôle des polynucléaires neutrophiles (PMN) infiltrés dans les conséquences d'une ischémie cérébrale transitoire chez le rat, ainsi que l'existence d'interactions entre les PMN et le stress oxydatif (SO) lié à la surproduction de radicaux libres. Dans notre modèle modéré d'ischémie, l'ebselen, un antioxydant, tend à réduire l'infiltration des PMN, suggérant que le SO pourrait être à l'origine de cet afflux. Dans ce modèle, la neutropénie induite par la vinblastine, qui abolit l'infiltration des PMN, réduit le volume de l'infarctus cortical, mais ne modifie pas la lésion striatale. De même, les PMN contribuent au SO dans le cortex mais pas dans le striatum. Dans un modèle d'ischémie sévère en revanche, nos travaux montrent que les PMN ne participent ni à la lésion ni au SO. En conclusion, notre travail montre que la contribution des PMN dans la mort neuronale post-ischémique varie selon la sévérité de l'ischémie et la structure cérébrale. Par conséquent, les stratégies anti-PMN pourraient être bénéfiques chez certains patients victimes d'un accident vasculaire cérébral, mais inefficaces chez d'autres.

  • Titre traduit

    Role of polymorphonuclear neutrophils during focal cerebral ischemia with reperfusion in rats. Interactions with oxidative stress


  • Résumé

    The aim of this work was to study the role of the infiltration of polymorphonuclear neutrophil (PMN) during transient cerebral ischemia in rats, and their interactions with oxidative stress (OS) due to free radicals overproduction. In a model of moderate ischemia, ebselen, an antioxidant, tends to reduce PMN infiltration, suggesting that OS might trigger PMN influx. In this model, vinblastine-induced neutropenia, that inhibits PMN infiltration, reduces cortical infarct volume, but does not modify striatal lesion. Furthermore, PMN contribute to OS in the cortex but not in the striatum. However, in a model of severe ischemia, our data show that PMN participate neither to the lesion nor to OS. In conclusion, our work shows that PMN contribution to post-ischemic neuronal death depends on the severity of the model of ischemia and on the cerebral structure. Consequently, anti-PMN strategies might be beneficial in certain stroke patients, but inefficient in others.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 120-141

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 8582
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.