Etude génétique des amyotrophies spinales distales autosomiques récessives

par Louis Viollet

Thèse de doctorat en Sciences. Génétique humaine

Sous la direction de Arnold Munnich.


  • Résumé

    Les amyotrophies spinales distales (DSMA) forment un groupe hétérogène d'affections caractérisées par une dégénérescence des motoneurones de la moelle épinière et par une prédominance des paralysies à la partie distale des membres. Nous avons caractérisé un phénotype homogène chez plusieurs individus, dénommé Chronic DSMA. Nous avons localisé le gène de chronic DSMA en 11q13. 3 dans un intervalle génétique inférieur à 1 centimorgan, en étudiant une grande famille multiplex consanguine. Nous avons mis en évidence un déséquilibre de liaison partiel dans la population européenne et nous avons étudié les gènes de la région. L' amyotrophie spinale avec détresse respiratoire de type 1 (SMARD1) est définie par une dénervation précoce sévère et une paralysie diaphragmatique souvent létale, liée à des mutations du gène IGHMBP2.


  • Résumé

    Distal spinal muscular atrophies (DSMA) form a heterogeneous group of disorders, characterized by anterior horn cell degeneration, leading to denervation and paralyses, predominantly at the distal part of the limbs. We described the clinical picture of the chronic DSMA phenotype with autosomal recessive inheritance. The genetic study of a large multiplex consanguineous Lebanese family allowed us to localize the causative gene on chromosome 11q13. 3, in a less than 1 centimorgan genetic interval. We showed evidence of a partial linkage disequilibrium in the european population and we studied the genes located in this chromosomal region. Spinal Muscular atrophy with respiratory Distress type 1 (SMARD1) is characterized by an early and severe denervation with diaphragmatic paralysis and is due to the mutations of the IGHMBP2 gene.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 130 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 111-117

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Necker-Enfants malades (Bibliothèque fermée pour travaux) (Paris). Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : 2003N0110/0710343206
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6394
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.