Identification d'un régulon de Neisseria meningitidis contrôlé par l'interféron avec les cellules de l'hôte

par Sandrine Morelle

Thèse de doctorat en Sciences. Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Xavier Nassif.

Soutenue en 2003

à Paris 5 , en partenariat avec Université René Descartes. Faculté de médecine Necker enfants malades (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Neisseria meningitidis (Nm) est un pathogène extracellulaire strictement humain, responsable de septicémies et de méningites, en particulier au sein de collectivités d'enfants. L'adhésion bactérienne aux cellules humaines constitue l'étape initiale de l'infection. L'analyse de la séquence génomique de la souche Nm Z2491 a révélé des séquences répétées, homologues à un promoteur, présentent 16 fois en amont d'une ORF. Il a été démontré que ces ORF constituaient un régulon dont l'expression est induite par le contact avec les cellules humaines. La mise au point d' un système de transposition in vitro a permis d'inactiver ORF et leur étude lors de l'interaction bactéries-cellules a été réalisée. Une de ces phases correspond à une sous-unité de l'exonucléase VII, enzyme impliquée dans les mécanismes de réparation de l'ADN.


  • Résumé

    Neisseria meningitidis (Nm) is a human extracellular pathogene that is responsible for septicaemia and meningitis, especially in children. Bacterial adhesion to human cells is the first step of infection. The analysis of the genomic sequence of Neisseria meningitidis Z2491 revealed the presence of many repeats, homologous to promotor, present upstream of 16 ORF. It has been demonstrated that these ORF constitute a regulon whose expression is induced by cell contact. Subsequent mutational analysis was performed by transposition in vitro to address the role of these genes during meningococcal-cell interactionOne of these frames is homologous to Escherichia coli exonuclease VII, which is implicated in DNA repair. The participation of this gene in meningococcal DNA repair was demonstrated by increased sensivity. .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 184-199

Où se trouve cette thèse ?