Inhibition d'un scheme d'alternance-exploration dans un paradigme de découverte de règles de pointage : perspective développementale

par Nathalie Angeard-Durand

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Olivier Houdé.

Soutenue en 2003

à Paris 5 .


  • Résumé

    Une étude précédente a montré que les patients frontaux (lésion focale du cortex préfrontal) réussissaient mieux que les sujets contrôle dans une tâche de pointage où ils avaient à découvrir une règle d'alternance entre deux localisations (deux cartons carrés). Ce résultat surprenant ne peut être expliqué en termes de meilleures capacités stratégiques (i. E. , basées sur le feedback), mais par leur difficulté à inhiber un schème irrépressible d'exploration du dispositif (conduisant à une alternance non-stratégique) dans cette thèse nous avons repris leême dispositif expérimental auprès de 110 enfants agés de 5 à 9 ans. Les enfants les plus jeunes (5 et 6 ans) présentent le même type de performances que les patients frontaux (incapacité à inhiber le schème spontané d'alternance), alors que, à partir de 7 ans, ils découvrent la règle de matière stratégique. Cette tâche simple de pointage apporte un nouvel éclairage sur les fonctions préfrontales des enfants. Nous avons également utilisé un dispositif modifié (avec quatre localisations) auprès de 72 enfants agés de 5 à 10 ans. Dans ce cas, seuls les enfants les plus agés découvrent statégiquement la règle d'alternance entre deux des quatre localisations. Comme l'a montré Adèle Diamond, c'était déjà l'inhibition de l'action qui explicait "l'erreur A-non-B" chez le bébé (dans la célèbre tâche de Jean Piaget), c'est à dire l'incapacité frontale à inhiber le pointage vers la localisation A. Nos résultats montrent que cette question de l'inhibition de l'action reste critique dans le développement cognitif de l'enfant d'age préscolaire et scolaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (187 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.