Plasticité fonctionnelle après une lésion cérébrale prénatale ou postnatale chez l'enfant : le cas du traitement des visages

par Emmanuelle Ploix Maes

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Scania de Schonen.

Soutenue en 2003

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'étudier la plasticité cérébrale post-lésionnelle pour le développement visuo-spatial et plus particulièrement les traitements visuels de bas niveaux intervenant dans le traitement des visages. 20 patients agés de 6 à 14 ans porteurs d'une lésion cérébrale unilatérale ou bilatérale survenue en période pré-, péri- ou postnatale ont été étudiés. Les tâches utilisées évaluaient les traitements configural, local et global dans la reconnaissance des visages et des patterns géométriques. 8 enfants contrôles par groupe d'âge ont été examinés avec les mêmes tâches. Les résultats montrent l'existence de déficits importants encore à l'âge de 14 ans portant sur la reconnaissance des visages et sur quelques traitements de bas niveaux après une lésion postérieure droite ou gauche quel que soit l'état de maturation corticale pré- et postnatal. La plasticité fonctionnelle post-lésionelle est moindre pour les compétences visuo-spatiales que pour certaines compétences langagières.


  • Résumé

    Twenty children aged between 6- and 14-year-old who underwent brain damage either at different time before birth or at birth or later were studied. Their performances in face processing and in configural, local and global processing wereinvestigated with several tasks. The results show a severe deficit in face processing and in some low level visual processing in patients with a posterior brain damage whether right or left. The deficit does not differ with the date of damage before birth (during cortical migartion or after or around term birth). It is concluded that brain functional plasticity is poorer for visuo-spatail competencies than form many language competencies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (254 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 211-232

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8969
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.