Premier arc branchial et formation de la face

par Claire Bontemps

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Jacques Patrick Barbet.

Soutenue en 2003

à Paris 5 .


  • Résumé

    Notre travail porte sur les mécanismes de développement de l'appareil masticateur à partir des dérivés mésenchymateux du premier arc branchial. Les résultats obtenus sur le cartilage de Meckel précisent son importance comme axial initial de la formation de la mandibule. Les muscles masticateurs se développent comme la plupart des muscles en deux générations de fibres. Le masséter est particulier car certaines de ses fibres expriment les isoformes ontogéniques de la myosine chez l'adulte. La deuxième partie de notre travail porte sur quelques observations de malformations faciales. Les malformations avec atteinte du trijumeau (syndrome de Franceschetti, fentes labio-nasales), montrent son importance dans l'induction des territoires correspondants. Dans des malformations faciales sans atteinte du nerf trijumeau, les dérivés du premier arc se développent normalement. Des observations d'holoprosencéphalie objectivent le rôle des bourgeons maxillaires dans la formation de la lèvre supérieure.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 109-21f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 2003 / 02
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.