Le Tourisme, moteur du développement de la République du Maurice ? : Un secteur à ménager, des lieux à intégrer

par Hélène Pébarthe

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Christian Huetz de Lemps.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le tourisme balnéaire international a contribué depuis trente ans à la diversification économique de Maurice. Les groupes sucriers mauriciens ont investi dans cette activité, procurant à l'île un développement endogène, ce qui en fait un cas exemplaire. Le tourisme, devenu capital pour l'économie avec la fragilisation récente des activités sucrières et industrielles, a transformé le littoral en une succession de côtes à l'aménagement divers et peu contrôlé par les autorités. Les lieux du tourisme sont par ailleurs plus ou moins fermés à leur environnement et à la société locale, moins toutefois dans le cas du tourisme informel, que dans celui des hôtels haut de gamme. Le tourisme mauricien connaît aujourd'hui des limites spatiales et sociales avec une population, multiculturelle et en équilibre fragile, soucieuse d'accéder au littoral pour ses loisirs. Les grands groupes hôteliers locaux ont depuis 1990 commencé à investir dans la région, à Rodrigues et aux Seychelles, preuve à la fois de la solidité du tourisme mauricien et des limites qu'il rencontre désormais à Maurice.

  • Titre traduit

    Is tourism the driving force behind the development of the Republic of Mauritius ? : a field to handle cautiously, places to integrate


  • Résumé

    Over the last thirty years, international seaside tourism has contributed to the economic diversification of the Republic of Mauritius. Some local sugar groups have invested in tourism, thus giving the island an endogenous development, which makes of Mauritius a model. With the weakening of the sugar and the textile industries, tourism has become vital for the economy, and the coast has seen various and unplanned developments, due to the lack of control from the authorities. Tourism premises are more or less closed to the surrounding environment and to the local people. When comparing high-class hotels to the informal sector, which is more accessible to the locals, the above observation is more obvious. Mauritian tourism industry is nowadays facing spatial and social limits, due to a multicultural society living in a fragile stability and concerned about taking profit of seaside leasure. Since 1990, hotel groups have started to invest in the region, namely in Rodrigues and Seychelles, showing at the same time the reliability of the mauritian tourism industry and the limits it now encounters in Mauritius.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (388 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 248 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5671

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7111
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3360
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.