Science et technologie comme sources d'inspiration au CSC de Padoue et à l'IRCAM de Paris

par Laura Zattra

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Marc Battier.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    La recherche vise à tracer un parcours comparatif sur le plan esthétique et historique entre la production musicale du CSC de Padoue (Centro di Sonologia Computazionale dell'Università di Padova) et de l'IRCAM de Paris (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) pendant les années 1975-1985. Dans la première partie l'ambiance culturelle et les étapes de la recherche technologique et de la production musicale des deux centres sont reconstruits. La deuxième partie aborde le problème de l'analyse de la musique informatique. Les méthodologies actuelles peuvent être définies d'un côté esthésiques, de l'autre poi͏̈étiques (considérant la définition de J. J. Nattiez). Partant de l'analyse des six œuvres produites au CSC et à l'Ircam (M. Graziani, Winter leaves, W. Motz, Sotto pressione, F. Razzi, Progetto secondo, J. Harvey, Mortuos plango, vivos voco, J. C. Risset, Inharmonique), la thèse cherche à réunir ces deux approches dans une méthode cohérente. Le but est de parvenir à une proposition de méthodologie qui prétend de la part de l'analyste une connaissance profonde des logiciels employés, associée au regard détaché d'auditeur. Les oeuvres analysées utilisent les programmes MUSIC pour la synthèse sonore. Ce trait commun permet de définir des critères de comparaison pour juger les différents approches à la musique par ordinateur.

  • Titre traduit

    Science and technology as inspiration sources at CSC Padova and at IRCAM Paris


  • Résumé

    This research is an esthetical and historical study of the musical production at CSC in Padova (Centro di Sonologia Computazionale dell'Università di Padova) and at IRCAM in Paris (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) from 1975 to 1985. The first part introduces cultural aspects, research, technology and musical results of the two centers. The second part focuses on the problem of computer music analysis. The actual methods can be classified in two approaches: esthesic and poietic (as defined by J. J. Nattiez). Considering six works produced at CSC and at IRCAM (M. Graziani, Winter leaves, W. Motz, Sotto pressione, F. Razzi, Progetto secondo, J. Harvey, Mortuos plango, vivos voco, J. C. Risset, Inharmonique), my research combines these methods for understanding the relationship among the composer style, the technology employed by the composer and the actual piece of music. The aim is to determine a methodology which asks to the analyst a deep knowledge of the software used in the pieces, linked with his impersonal, as much as it's possible, listening. The six pieces use MUSIC software for sound synthesis. This type of programs, common within the musical research in Padova and Paris, has been chosen to permit a comparison of the two Centers' works and to trace a method to evaluate different approaches to computer music.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (340 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 321 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5632
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T. 226

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6811
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.