Le "théâtre" de Janos Pilinszky (points de rencontres)

par Enikö Sepsi

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation comparées

Sous la direction de Pierre Brunel et de László Rónay.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    La présente thèse expose comment l'apparition de la métaphore de l'icône à jeu multiple devient le modèle d'une poétique de la " mise en scène " de l'immobilité alliée à la dépersonnalisation dans l'œuvre de János Pilinszky, depuis les poèmes jusqu'aux œuvres en prose, en passant par les essais et les écrits pour le théâtre. Autour de cette métaphore et ses changements de timbre sont regroupées des œuvres qui se sont greffées sur cette poétique directement, ou bien, indirectement celles qui formulent les mêmes questions dans un siècle où l'intertextualité, parfois latente, prend son essor. Ainsi avons-nous exploré, de ce point de vue de l'immobilité du théâtre et de la poésie, sous le masque de son mouvement en avant, le théâtre de la Pensée en suspens de Mallarmé, l'idée du drame immobile de la Passion et l'engagement immobile du moi décréé dans l'œuvre de Simone Weil, la relation entre le théâtre et le mouvement compassé de la liturgie, la recherche sur le temps et le regard théâtraux de Robert Wilson (surtout dans le silence au-delà de l'ennui du Regard du sourd), et d'après une trace à peine perceptible dans l'œuvre de Pilinszky, les images poétiques de la représentation artistique chez Yves Bonnefoy en relation avec la quête d'une parole du hic et nunc de la présence qui amène Pilinszky aussi à l'écriture de la prose, voulue " verticale ".

  • Titre traduit

    The "theatre" of Janos Pilinszky (intersections)


  • Résumé

    This thesis explicates how the appearance of the metaphor of the multiple role icon becomes the model of a poetic of a "mise en scène" of immobility allied to depersonalisation in the work of János Pilinszky, from the poems to the prose works, via the essays and writings for the theatre. Works which grafted themselves directly or indirectly onto this poetic, those which formulate the same questions in a century which sees the ascent of - sometimes latent - intertextuality, are gathered around this metaphor and its variations of timbre. Thus, I have explored, from the point of view of the immobility of theatre and poetry, under the mask of its forward movement, Mallarme's theatre of the suspended thought, the idea of the immobile drama of the Passion and the immobile committment of the de-created "I" in the work of Simone Weil, the relation between theatre and the compassionate movement of the Liturgy, Robert Wilson's exploration of theatrical time and vision (mainly in the silence beyond boredom of Deafman Glance), and from a hardly perceptible trace in Pilinszky's work, poetic images of artistic representation in Yves Bonnefoy in relation to a quest for a spoken word of the hic et nunc of presence which also brings Pilinszky to a writing of prose intended to be "vertical".

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par l'Harmattan à Paris

Le théâtre immobile de János Pilinszky : lu dans l'optique de Mallarmé, Simone Weil et Robert Wilson


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (297 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 521 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5737

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le théâtre immobile de János Pilinszky : lu dans l'optique de Mallarmé, Simone Weil et Robert Wilson
  • Détails : 1 vol. (302 p.)
  • ISBN : 978-2-343-04655-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [211]-251. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.