La phrase de l'Astrée d'Honoré d'Urfé : (étude syntaxique et stylistique) : ou l'étude des "amplifications structurales"

par Yann Loizon

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Georges Molinié.

Soutenue en 2004

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'Astreé : une œuvre majeure, une somme de cultures, un confluent entre deux siècles, un ars combinatoria. La phrase de l'Astrée est une phrase qui se développe, qui marque la complexité de sa structure par le jeu de la dépendance de ses postes fonctionnels. La proposition subordonnée est la marque formelle de cette dépendance syntaxique. Deux mots autorisent ce développement : la conjonction (de coordination, de subordination) et la préposition. Ces deux outils marquent la liaison et/ou l'enchâssement d'un syntagme à un autre, d'une proposition à une autre. Ils mettent en place les apports informationnels, satisfaisant à l'expression de certaines relations logiques (restriction, conséquentielle) ou conceptuelles (temporelle), insérées par dans tel type d'énoncé (récit ou discours autrement dit diégèse ou interactions verbales). Certaines procédures langagières,choisies par l'auteur, sont constitutives de la phrase. La répétition, l'accumulation de celles-ci, la domination de telle une, le positionnement de telle autre participent à une répartition des constantes constructives et formelles (structure en stratification, en abîme dans la mise en œuvre diégétique) de la phrase de l'Astrée, tant syntaxiques que stylistiques (structure en hypotaxe, discordantielle et superfétatoire). La phrase se distribue selon deux ordres élémentaires significatifs dans l'élaboration de la pragmatique littéraire de l'Astrée : une structure syntaxique convole avec une structure stylistique, l'une permet l'appréhension de l'autre, lesquelles convergent vers une seule et même figure de type macrostructurale : l'amplification. C'est par ces paramètres définitoires, qu'elle se détermine afin d'asseoir ce qu'Honoré d'Urfé cherchait à définir comme l'indice d'une res literaria véritable : le roman de l'Astrée.

  • Titre traduit

    Sentence of novel's Honoré d'Urfé


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (319 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 45 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5815

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7453
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.