Mode et littérature au vingtième siècle : une éthique de l'esthétique

par Cecile Margossian

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Georges Molinié.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    La mode, activité qui reste aux yeux de beaucoup dérisoire, pèse fortement sur les représentations et influe conséquemment sur les destinées de l'individu. Le vêtement peut en outre modeler des comportements collectifs ; cette fonction, la mode la partage avec bien d'autres formes de création : littéraire, artistique, cinématographique. L'objet de cette thèse est justement de mettre à mal ces préjugés par la mise en exergue des rapports que la mode entretient avec les arts en général et la littérature en particulier. En pensant la mode, non pas seulement en terme de vêtement mais en terme de style et de langage, pourrons-nous tenter d'expliquer cette contiguïté entre mode et art, et, le cas échéant, d'identifier la démarche du couturier à celle de l'artiste ou de l'écrivain. Pour ce faire, nous verrons en premier lieu la mode à travers la littérature et les chroniques du vingtième siècle. Puis apprécierons les liens entre la mode et les arts, qu'il s'agisse d'inspiration ou de collaboration. Enfin, en partant d'une perspective diachronique du dandysme et de l'esthétique, et, d'analyses psychologiques, sociologiques, linguistiques et philosophiques sur la mode et le paraître, penserons-nous une éthique de l'esthétique.

  • Titre traduit

    Fashion and literature in the twentieth century : ethic of aestheticism


  • Résumé

    People have always been prejudiced regarding fashion, considering it as a shallow activity, whereas its consequences on human fates are quite obvious. Moreother, clothes trigger social behaviours, fashion shares this role with many others creative activities such as literature, art and cinema. This thesis will try to enlighten the relationship between fashion and art, and mostly literature. If we think fashion in terms of style and language, we will attempt to explain the proximity between fashion and art, and furthermore identify the demarche of the fashion designer and the one of the artist or the writer. For that sake, we will first see fashion through the twentieth century literature and chronicles. Then we will notice the links between fashion and art whether it is inspiration or collaboration. Eventually, after having adopted an historical point of view regarding dandyism and aestheticism, and rich of some psychological, sociological, linguistic and philosophical analysis, we will attempt to think an ethic of aestheticism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (505 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 193 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5677

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6871
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.