Le sens du précaire

par Pierre Johan Laffitte

Thèse de doctorat en Langue française

Sous la direction de Georges Molinié.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Introduction à l'analyse praxique d'un discours, ce travail étudie la praxis des classes primaires de pédagogie institutionnelle ainsi que l'ensemble des discours qui s'y rattachent (dits et écrits des élèves, discours de groupe, corpus théorique). Le but premier est d'établir une épistémologie rendant fidèlement compte de la complexité d'une situation anthroposociale et des relations qui s'établissent en son sein entre les pratiques, les phénomènes anthropologiques (symboliques, singuliers, culturels) et son organisation institutionnelle. Cette situation, si elle respecte toutes ces données, sera une praxis. Sa complexité influe sur le discours qui est tenu sur elle par ses propres praticiens. Le but second est donc d'établir la spécificité de ces discours nés dans, de et pour la praxis. Un circuit s'établit entre pratique et théorie. Disjoindre ces deux moments, c'est faire disparaître tout à la fois le sens que prend pour le sujet la participation à une praxis, l'éthique qui impose le respect et l'autonomie de ce sujet dans son action et dans sa pensée, et la pertinence que seul un discours ancré dans la situation peut témoigner à son égard. Sens, éthique et pertinence forment donc un macro-concept de base pour l'étude de la complexité des relations unissant une praxis et son discours. Qu'est-ce qui fait la singularité de la machine praxique, son autonomie et sa capacité à tout à la fois tenir compte de ce qui aliène le sujet et aider ce qui le signe à s'exprimer ? En quoi le discours est-il un outil efficace dans un tel projet désaliénant ?

  • Titre traduit

    ˜The œsense of the precarious, the precariousness of the sense


  • Résumé

    As an introduction to a praxical analysis of discourse, this thesis focuses on the praxis of primary school classes referring to the "Pédagogie institutionnelle", as well as on the speeches related to this praxis (children's sayings and writings, group discourse, theoretical corpus). The first aim is to establish an epistemology able to conceptualise faithfully the complexity of both an anthroposocial situation, and the relation that is being established within this situation between practices, anthropological dimensions (the symbolic, singularity, culture) and its institutionalised organisation. A situation, the structure of which respects such points, will be called praxis. Its complexity has an influence on the discourse that is being made about it by its own practitioners. Thus, the second goal is to establish the specificity of such discourses stemmed from the praxis and aimed at going back into it. A praxical circuit is being established between practice and theory. Split those two moments means to have vanished three things: sense, which the subject considers into attending that praxis, ethics, which impose respect and autonomy for this subject (both in his action and thought), and relevance, which only a discourse stemming from one situation can show. Sense, ethics and relevance are thus the nucleus of a macro-concept which represents the basic level for any study of the complex relations between praxis and its discourse. What makes the singularity of a praxical machine, its autonomy and its capacity to both taking care of what alienates the subject and helping what defines he or she the most to express itself? In which way discourse is of any useful help for such a project of getting the subject less alienated ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (798 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 79 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5640/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6761
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.