La vocalité artificielle : un nouvel espace pour l'imaginaire : Etude des modèles de simulation et de traitement vocaux dans les répetoires des musiques éléctroacoustique et informatique

par Bruno Bossis

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Marc Battier.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Quels rapports les compositeurs entretiennent-ils avec la simulation et le traitement de la voix ? Qui veut en comprendre les enjeux artistiques doit examiner aussi bien les moyens et les modèles utilisés que leurs conséquences stylistiques. Le fil conducteur de cette recherche est donc l'étude des apports des processus artificiels à la vocalité dans les musiques électroacoustique et informatique de façon à définir, consolider et prolonger le concept de vocalité artificielle. Au-delà de la mise en évidence des conditions nécessaires à l'émergence de la vocalité artificielle et de son épanouissement, il convient de montrer l'existence de gestes musicaux propres ou influencés par l'utilisation de procédés mécaniques. Enfin, les paradigmes de la vocalité artificielle - entre rupture et continuité, entre figuration et décorporéification, entre évidence et paradoxe - nourrissent son devenir et ouvrent la perspective de son espace imaginaire.

  • Titre traduit

    Artificial vocality : a new imaginary space : Study of the models of voice simulation and processing in the repertories of electroacoustic and computer musics


  • Résumé

    What relationship do composers have with the voice simulation and processing? To understand the artistic implications behind the techniques of voice simulation and processing, we shall examine the means and the models employed, as well as their stylistic consequences. The vital lead in this research is therefore the study of the contributions made by artificial processes in association with vocality to the electroacoustic and computer musics so as to define, consolidate and prolong the concept of artificial vocality. Beyond exposing the conditions required for the emergence of artificial vocality and its blossoming, we shall point out the existence of musical gestures that are either distinct or influenced by mechanical processes. Finally, the paradigms of artificial vocality - between rupture and continuity, figuration and disembodiment, ambiguity and paradox - nourish the future of artificial vocality and open the perspective of its imaginary space.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (662 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 513 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5699

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7044
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.