Création et participation : le monde au seuil de l'être

par Tatjana Barazon

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Magnard.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    La création se manifeste au seuil entre ce qui est possible et ce qui est actualisé. Nous ne vivons ni dans un monde seulement possible ni dans un monde totalement actualisé. Nous créons le monde autour de nous et en nous, en participant de lui par la perception. Le monde tout entier est compris dans un processus créateur qui n'arrive jamais à achèvement. Le monde ne forme pas un tout saisissable, il est constitué de parties, dont chacune participe à toutes les autres. Chaque élément du monde participe à chaque autre élément dans un mouvement dialectique qui crée l'être grâce à la négation. La création à partir du néant signifie ici le passage au réel du possible sous forme d'une dynamique incessante. La véritable création se manifeste par l'amour, qui a lieu au seuil, entre deux, là où nous découvrons un monde totalement nouveau et inconnu dans la rencontre d'autrui. La création s'exprime en nous à chaque instant par la participation à nous-mêmes, à autrui et au monde.

  • Titre traduit

    Creation and participation : the world on the threshold of being


  • Résumé

    Creation is a state between possibility and reality. The possibilities never come completely into being neither do they stay sheer potentiality. The world exists in a transitory state where everything is in a permanent process of transformation that never ceases. The creation expresses the impossibility to name what comes into being. Every single element of reality participates in this continual creative process, where each particle expresses not only its own being but also the whole universe. The creation from nothing must be understood as a dialectical process, as an infinite participation on all levels of reality. The creation of the world is the permanent interaction with its own possible developments and constant transformations of matter, eternally on the threshold of reality. Reality can never be static it is caught in a never-ending creative process that reaches its culmination in love, where we discover the only true creation of a radically unknown world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (390 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 202 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5701

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6839
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.