La musique électroacoustique : analyse morphologique et représentation analytique

par Pierre Couprie

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Marc Battier.

Soutenue en 2003

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche en Musicologie (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Marc Chouvel.

Le jury était composé de François Delalande, Marianne Lyon, Makis Solomos, Márta Grabócz.


  • Résumé

    L'analyse de la musique électroacoustique est ici développée sous l'angle de la description morphologique. Celle-ci consiste, après segmentation du matériau musical, à décrire, à l'aide de critères, les différentes unités sonores et musicales. Ces critères sont classées en trois groupes : interne (spectre, dynamique, allure, grain et espace), référentiel (causalité, voix, effet et émotion) et structurel (analyse formelle). La représentation graphique est devenue un outil essentiel de l'analyste et peut être envisagée sous un angle iconique - créer des liens forts entre le son, ses critères analytiques et les formes graphiques - ou symbolique - figurer le son et ses critères par un ensemble de symboles extrêmement précis. En outre, la représentation est aussi un matériau idéal pour la publication multimédia : l'analyse représentée est associée au son, voire à d'autres médias, pour former un document didactique très riche. Le plan théorique est complété par des analyses de Spirale de Pierre Henry, " Géologie sonore " de Bernard Parmegiani et Stilleben de Kaija Saariaho.

  • Titre traduit

    Electroacousctic music : morphological analysi and analytical representation


  • Résumé

    What we mean here by the analysis of electroacoustic music is a morphological description. It consist in using various criteria to describe the different aural and musical units of the musical material once they have been separated into segments. These criteria can be classified in three groups : internal (spectrum, dynamic, gait, granularity and space), referential (causality, voice, effect and emotion) and structural (formal analysis). Graphical representation has become an essential tool for the analyst and it can take the form of icons - creating strong links between the sound, its analysing criteria and graphic symbolic forms - or symbols - representing sound and its criteria with extremely accurate symbols. Moreover, representation is also an ideal material for multimedia publication : the represented analysis is associated to sounds or even other media to create a very rich didactical document. The theorical plan is completed by analyses of Spirale by Pierre Henry, " Geologie sonore " by Bernard Parmegiani and Stilleben by Kaija Saariaho.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par [CCSD] à Villeurbanne

La musique électroacoustique : analyse morphologique et représentation analytique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (528 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 200 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5697

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7048
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.