L'écriture de l'Histoire dans les Chroniques de Pierre Ier et Pierre III

par Frédéric Alchalabi

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Sylvia Roubaud.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Au XIVème siècle, en Castille et en Aragon, règnent Pierre Ier et Pierre III, que l'Histoire connaît, respectivement, sous les noms de cruel et de cérémonieux. Ces surnoms sont dus aux Chroniques des deux rois : celle de Pero López de Ayala pour le règne de Pierre Ier et celle de Pierre III, aidé par d'autres intervenants, pour le sien. Les œuvres sont donc des actes politiques, la première visant à blâmer l'action du souverain et la deuxième, à l'inverse, à la justifier. L'écrit revêt ainsi une importance capitale car c'est à travers lui que le lecteur- médiéval ou non- peut juger les événements et les personnes. Cependant, avant d'atteindre ce but, un travail sur l'activité même d'écriture doit être effectué. Il convient de s'interroger sur sa finalité, de réfléchir sur sa portée et d'indiquer ce à quoi elle doit tendre. L'enjeu est de taille car il consiste à définir ce que signifie l'expression " écrire l'Histoire ", en cette fin du Moyen Age.

  • Titre traduit

    ˜The œwriting of History in the Chronicles of Peter I and Peter III


  • Résumé

    In the 14th century Peter I and Peter III reigned over Castille and Aragon. They have gone down in history as the cruel one (Peter I) and the ceremonious one (Peter III). These nicknames are due to the Chronicles, written about these two kings; Pero Lopez de Ayala's work about Peter I and the other written by Peter III, helped by other writers. These works are therefore political acts- the one, written in Catalan- aiming to justify the Sovereign's actions- whereas on the contrary, the other, the Castillian Chronicle, intended to criticize them. These works are therefore vital as it is through these that the reader can form his own judgement of people and events. However, before attaining this aim, a study of the actual act of writing must be carried out. People should question its final form, reflect upon its reach and indicate what it should offer. The stakes are high as it is a question of defining the meaning of the expression writing history, at the end of these Middle Ages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (513 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 309 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5806/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6954
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.