Les inscriptions de Paphos : Corpus des inscriptions alphabétiques de Palaipaphos, de Néa Paphos et de la chôra paphienne

par Jean-Baptiste Cayla

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Simone Follet.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cet ouvrage rassemble, introduit et commente trois cent cinquante textes d'époque hellénistique et d'époque romaine. Ce sont pour la majorité des inscriptions honorifiques ou des dédicaces gravées sur des bases de statues dressées dans le sanctuaire d'Aphrodite Paphienne de Palaipaphos, à la fois mise en scène du pouvoir et des élites et collection offrant aux yeux des visiteurs la mémoire prestigieuse de la cité. D'autres documents présentés ont été mis au jour lors des fouilles de Néa Paphos, qui fut la capitale de l'île du second siècle avant notre ère jusqu'à l'époque impériale, ou proviennent de découvertes sporadiques faites dans divers sites de la chôra paphienne. Cette documentation épigraphique dessine une silhouette de la cité, illustrant ses liens avec les Ptolémées, puis avec le pouvoir romain. Elle donne des informations variées sur la société paphienne, sur les cultes et le clergé local, mais aussi sur les courtisans et les fonctionnaires lagides, sur les très nombreuses troupes de mercenaires du IIème siècle av. J. -C. , ou encore sur l'administration romaine. Une attention particulière est portée à l'étude des cultes et des institutions. L'on tente notamment de comprendre les liens entre les cultes locaux et le culte des souverains et, par ailleurs, de cerner la nature de la polis paphienne et les modalités de sa romanisation Les textes ont pratiquement tous été vérifiés sur la pierre ou sur estampage, ce qui a permis à l'auteur de ne pas dépendre des publications antérieures, en particulier de celles de T. B. Mitford. Des corrections et de nouvelles datations sont proposées, qui peuvent conduire à de nouvelles interprétations. Une série de documents en particulier ouvre des perspectives sur l'histoire encore mal connue du Ier siècle avant notre ère. Enfin, ce corpus est avant tout conçu comme un outil, et se conclut avec des indices détaillés et de nombreuses photographies.

  • Titre traduit

    ˜The œinscriptions of Paphos : Corpus of alphabetical inscriptions of Paleapaphos, of Nea Paphos and of the Paphian, chôra


  • Résumé

    This work gathers, introduces and comments about three hundred and fifty texts of Hellenistic and Roman period. They consist mostly of honorific inscriptions or dedicaces engraved on the bases of statues erected in the sanctuary of the Paphian Aphrodite. They constituted an exhibition fot the elite as well as a conspicuous collection showing the prestige of the city. Other documents have been yielded during excavations in Nea Paphos, chief city of the island from the IInd century B. C. Until Imperial period, or have been found in different locations of the Paphian chôra. These inscriptions give an outline of the city, illustrating its ties with the Ptolemies and, later, with the Roman power. They give various information about Paphian society, about cults and local priests, about ptolemaic court and officers, about the numerous military troups of the IInd century B. C. Or about Roman administration. Focusing on cults and institutions, attempt is made to understand the links between local cults and the cult of the sovereigns and, also, to make clear the nature of Paphian polis and the modality of its romanization. Almost all the texts have been verified on stones or squeezes, which allowed the author not to be dependent upon previous works, especially those of T. B. Mitford. New readings and dates are suggested, leading sometimes to a new interpretation. Some inscriptions give particularly a new light on the first century B. C history of the island. At last, this corpus must be chiefly seen as a tool and includes precise indices and many photographs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (668 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 340 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5657

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6843
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.