Du romantisme à la modernité : écriture mythologique et transfiguration du quotidien dans l'oeuvre de Michel Tournier

par Annie Urbanik-Rizk

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Yves Chevrel.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette formule par laquelle Michel Tournier définit son esthétique suggère les contradictions de son écriture. Puisant son inspiration à la source romantique, allemande en particulier, dans sa quête nostalgique des essences, son choix de formes narratives proches des "Märchen", et la philosophie qu'il souhaite servante de la poésie, il offre aussi le visage d'une modernité fondée sur des jeux formels, la distance humoristique et l'indécision du sens. La notion de transfiguration du quotidien - ou encore de "Verklärung" - éclaire cette complexité commune aux naturalistes, situés, entre romantisme et modernité au cœur historique de cette impossible mimesis et de sa tension vers le sens. Expression d'un regard qui célèbre le réel avec bienveillance malgré son apparence d'inquiétante étrangeté, l'écriture mythologique de Tournier n'est pas simple réécriture des mythes mais exaltation des êtres et des choses, porteurs de l'infini.

  • Titre traduit

    From romanticism to modernity : the mythological treatment of epiphany within triviality in the works of Michel Tounier


  • Résumé

    In these words, Michel Tournier does not only sum up his aesthetics, but also suggests the contradictions of his writing. Finding his inspiration at the romantic source - and in particular from german writers - and at the nostalgic quest for essences, he choses narrative patterns similar to those of the german Märchen, and he considers philosophy as the servant of poetry. Tournier's works display modernity based on formal variations, the humoristic distance and the difficulty in grasping the writer's meaning. The concept of "epiphany within triviality" - or Verklärung - throws a light upon those discrepancies common to all naturalist writers. Between romanticism and modernity, they are situated at the very time when one experiences the impossibility of mimesis and its endeavour to find a meaning. Expressing a way of looking kindly at reality in order to celebrate it, in spite of its apparantly unsettling weirdness, the mythological writing of Tournier is not a mere re-writing of myths, but the exaltation of beings and things, bearing within themselves the infinite.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (471 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 389 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5724

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6886
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.