Ecriture et diplomatie en Espagne au XVIIe siècle : Juan Antonio de Vera y Figueroa, comte de la Roca, examen d'une ambition littéraire et édition d'une correspondance (1630-1633)

par Pierre Bioteau

Thèse de doctorat en Etudes ibériques

Sous la direction de Jean-Pierre Étienvre.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Connu pour avoir publié en 1620 un traité théorique intitulé El Enbaxador, puis une biographie de Charles Quint, et écrit celle d'Olivarès à sa demande, Juan Antonio de Vera, devenu comte de la Roca, fut nommé ambassadeur en 1630. Si lécriture lui ouvrit les portes de la diplomatie, celle-ci, en retour, lui offrit les moyens et de nombreux prétextes pour écrire, d'abord au service de son pays, et parfois dans son intérêt personnel. Cette étude montre donc les liens étroits qui unissent, chez le comte de la Roca, l'ambition littéraire et l'exercice de la diplomatie. Pour ce faire, elle s'appuie sur plusieurs écrits essentiels du Comte, certains publiés sous pseudonymes et donc méconnus (dont un hommage à Lope de Vega), et sur sa correspondance diplomatique. Celle-ci, qui fait l'objet d'une édition dans un second volume, permet, grâce à la perception q'elle offre des préoccupations quotidiennes de l’ambassadeur, de mieux comprendre la genèse de ses œuvres publiées clandestinement.

  • Titre traduit

    Writing and diplomacy in Spain in the XVIIth century : Juan Antonio de Vera, count de la Roca, examination of a literary ambition and edition of a diplomatic correspondence (1630-1633)


  • Résumé

    Juan Antonio de Vera, previously known for publishing a theoritical treatise intitled El Enbaxador, then a biography of Charles the Fifth, and for writing one of Olivares at his request, was appointed ambassador in 1630. If writing opened the door to diplomacy for him, diplomacy in return offered him the means and numerous pretexts to write, first on behalf of his country, and sometimes in his own interest. Therefore this study develops the tight links which have bound Count de la Roca’s literary ambition and exercise of diplomacy. To do so, it dwells on several main pieces of writing by the Count, some of which were published under a pseudonym and were unrecognized (among which a tribute to Lope de Vega). It also deals with his diplomatic correspondence. This one is edited in a second volume, through which can be perceived the daily concerns of the ambassador. Thus it makes it easier to understand the genesis of his works published secretly.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (899 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 1340 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5753/1-4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6898
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.