Métamorphose et spiritualité dans "Sonetos espirituales" de Juan Ramon Jimenez

par Daniel Marc Lecler

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Marie-Claire Zimmermann.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cet ouvrage est consacré aux Sonetos espirituales (1917) de Juan Ramón Jiménez (Moguer 1881, Porto-Rico 1958). Ce recueil, trop souvent délaissé, se révèle essentiel en ce qu'il occupe une place déterminante dans le cheminement poétique de l'écrivain. À la charnière de ses années de jeunesse et de la pleine maturité de son art, c'est la voix jiménienne qui prend corps dans ce recueil de cinquante-cinq sonnets. Le poète présentant son œuvre de façon récurrente comme " una sucesión ", c'est sous le signe de la métamorphose toute-puissante et de la spiritualité, terme qualifiant la totalité de ses compositions, que nous avons choisi de placer notre étude. Dans un premier chapitre, nous nous intéressons, à travers ses écrits, à l'espace et au temps du poète, à la dynamique que crée la tension qui se fait jour entre ses désirs les plus ardents et ses peurs les plus profondes. Nous abordons ensuite les éléments (formels, rythmiques, graphiques, structurels, syntaxiques) qui, véritablement, constituent le corps poétique de Sonetos espirituales en insistant sur la signifiance de leur agencement. Enfin, nous montrons que la métamorphose est, pour le poète andalou, un véritable exercice spirituel dans le langage poétique qui contribue à faire de ce recueil un miroir de papier dans lequel, grâce à " la mémoire de l'oubli " et à la conscience, le moi vient se refléter et identifier une image de dieu.

  • Titre traduit

    Metamorphosis and spirituality in Juan Ramon Jimenez's "Sonetos espirituales"


  • Résumé

    This work is dedicated to the Sonetos espirituales (1917) by Juan Ramón Jiménez (Moguer 1881, Puerto Rico 1958). This piece of work, which is too often neglected, proves to be essential in so far as it takes up a determining position in the writer's poetical line of thought. At the turning point between his youth and the height of his art, it is the Jimenian voice that takes shape in this collection of fifty-five sonnets. Since the poet presents his work repeatedly as " una sucesión ", it is under the title of the overwhelming metamorphosis and spirituality -which applies to his whole work- that we have chosen to set this study. In our first chapter, we look through his written works and the poet's view of space and time, the dynamism created by the tension arising between his most intimate desires and his deepest fears. Then we deal with the elements (formal, rythmical, graphical, structural and syntactical) which truly compose the poetical body of Sonetos espirituales by insisting on the significance of their assembling. Eventually we see demonstrated that the metamorphosis is for the Andalusian poet a real spiritual training in poetical language that helps turn this anthology into a paper mirror in which, thanks to the " memory of forgetfulness " and consciousness, our ego is reflected and identifies an image of god.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (568 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 328 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5680/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6866
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.