La composition nominale dans le Psautier de Notker (XIe siècle) : Modèles et fonctions

par Delphine Pasques

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Yvon Desportes.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Dans le Psautier de Notker (XIe s. ), la composition nominale, combinaison de deux signes attestés en emploi autonome dans la même synchronie, est un des moyens mis en oeuvre pour rendre en alémanique les représentations judéochrétiennes, dont les dénominations sont encore mal fixées en vernaculaire. L'approche choisie, non syntaxisante, a permis de dresser un état des lieux morphologique, sémantique et pragmatique de la composition dans cette oeuvre. Les mots composés s'insèrent dans le projet théologique et didactique de Notker et du glossateur. La dénomination par composition garantit la distinctivité des nouveaux signes et permet ainsi de faire passer, dans leur singularité, les nouveaux contenus à transmettre. Les images onomasiologiques qui sous-tendent les composés contribuent à la fixation référentielle des nouveaux contenus et en facilitent la mémorisation. Face à la double difficulté de créer des mots et d'en fixer la référence, la composition constitue une réponse optimale.

  • Titre traduit

    The noun compounds in Notker's Psalter : models ans functions


  • Résumé

    In Notker's Psalter (11th c. ), the use of noun compounds (combinations of two signs attested independently in the same period) is one of the means used to render into Alemannic certain Judeo-Christian representations which had as yet no fixed equivalent in the local language. The non-syntactical approach chosen for this study allows us to draw up a morphological, semantic and pragmatic picture of the use of compounds in this work. The noun compounds are an integral part of the theological and didactic plan of the authors. Their use of compounds in a denotational function makes the new lexical items stand out, and thus helps to single out the new subject matter that is to be passed on. The internal onomasiological images which underlie the compound forms help to fix the means of reference to this new subject matter and make it easier to memorise. This use of the compound structure was indeed the ideal way to overcome the combined problems of creating new forms and fixing new references.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (590 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 162 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5723/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6873
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.