Georg Simmel : argent et philosophie

par Ingeburg Lachaussée

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean-Marie Valentin.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .

Le jury était composé de Marc Cluet.


  • Résumé

    L'itinéraire philosophique de Georg Simmel commence par la Philosophie de l'argent. L'argent extrait de son contexte économique a une valeur purement symbolique et épistémologique. Il est l'outil adéquat pour décrire la modernité. Les concepts de réciprocité et d'échange font de l'argent "la valeur par excellence". L'argent instaure l'égalité et le nivellement qui, sur le plan politique, déterminent aussi la démocratie moderne. Simmel veut décrire le lieu de la philosophie par opposition à la rationalité scientifique caractérisée par la division du travail. Son projet nécessite la déconstruction de la métaphysique et l'interrogation sur les conditions de possibilité du "cosmos de la valeur". Dans ce but, l'herméneutique monétaire s'appuie sur l'esthétique et la sensibilité. Le temps et l'espace deviennent les champs d'expérimentation de la philosophie de Georg Simmel. La différence et la distance sont les termes-clés de son ontologie nouvelle.

  • Titre traduit

    Georg Simmel : money and philosophy


  • Résumé

    The Philosophy of money is the beginning of the philosophical evolution of Georg Simmel. Money, when considered out of its economic context, has a purely symbolic and epistemological value. In this way it is an adequate instrument for describing modernity. The concepts of reciprocity and exchange transform money into "value" par excellence. Money establishes equality and acts as a levelling force. These, on a political level, are determinants of modern democracy. Simmel attempts to describe the place of philosophy by opposing it to scientific rationality which is characterised by the division of labour. His project requires the deconstruction of metaphysics and an investigation into the possibility of a "cosmos of value". To this end, the hermeneutics of money is based on aesthetics and sensibility. Time and space become the fields of investigation for the philosophy of Georg Simmel. Difference and distance are the key-words of his new ontology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (398 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 123 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5638/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6758
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.