Le roman de la Bourse dans la seconde moitié du XIXe siècle, généalogie et logique d'un discours romanesque

par Christophe Reffait

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Françoise Mélonio.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    La Bourse de Paris n'est pas seulement pour la littérature du XIXe siècle une curiosité. Parce qu'elle représente l'essence de l'économie de marché et un idéal de " démocratiqation du capital ", elle est surtout le terrain d'un débat moral et politique. Les thèses cardinales de ce débat sont fixées par la presse, le pamphlet et la comédie de mœurs au milieu du siècle (1854-1858), avant d'infuser dans le discours du roman de mœurs boursières (1857-1890), rhétorique de la réaction proche de l'écriture populaire. L'intérêt de ce moment fantasmatique de la littérature boursière, inséparable de la genèse de l'antisémitisme, est qu'il désigne la Bourse comme le principe de l'atomisation de la société. L'Argent (1890-1891) de Zola oppose à cette littérature un discours progressiste comparable au gospel of wealth du roman americain, mais parachève la pensée politique de l'économique montrant que la démocratie comme le marché sont gouvernés par des abstractions.

  • Titre traduit

    The Stock Exchange novel int he second half of the 19th century, a genealogy


  • Résumé

    The Paris Stock Exchange was intriguing to 19th century writers. But as it stood for "the democratization of capital", it soon became a major source of controversy. After a period of heated debate (1854-1858) in which the press, comedies of manners and pamphlets played great role, the major theses then developed found their way into a novel of manners (1857-1890) that was widely opposed to the market place. The Stock Exchange was then viewed as the principal cause of the breaking p of ancient Régime society, this rhetoric being closely related to the rise of antiqemitism. While Zola's l'Argent (1890-1891) enhances a counter-notion of progress that evokes the American gospel of wealth as exemplified by Frank Norris and Theodore Dreiser, it also brings the political approach of economics to completion by showing that both democracy and the market place are ruled by abstractions.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par H. Champion à Paris

La bourse dans le roman du second XIXe siècle : discours romanesque et imaginaire social de la spéculation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (695 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 308 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5631-1-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6786
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : La bourse dans le roman du second XIXe siècle : discours romanesque et imaginaire social de la spéculation
  • Dans la collection : Romantisme et modernités , 106 , 1169-2944
  • Détails : 1 vol. (642 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-1462-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [597]-617. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.