Un nouveau commerce de la virtuosité : Métamorphose de la symphonie concertante au sein des institutions musicales parisiennes (1780-1830)

par Alexandre Dratwicki

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Jean Gribenski.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    La popularité de la symphonie concertante en France coïncide exactement avec le goût d'une époque : le classicisme (environ 1770-1830). Le genre permit d'entendre les meilleurs virtuoses de la capitale rivaliser dans des textures instrumentales parfois étonnantes. Dès la fin du règne de Louis XVI, la symphonie concertante fut regardée comme un élément publicitaire essentiel dans la stratégie commerciale de plusieurs institutions parisiennes. Sans quitter la scène du concert traditionnel, elle s'inséra parallèlement dans les représentations dramatiques données à l'Opéra-Comique et à l'Académie de Musique. Entendu d'abord comme divertissement pendant les entractes, le genre fit bientôt partie intégrante des ouvrages qu'il ponctuait jusqu'alors. Des formules hybrides apparurent, comme l'ouverture " en symphonie concertante " ou l'air avec plusieurs instruments solistes. L'innovation la plus originale fut sans doute sa présence comme numéros dansés dans les ballet-pantomimes les plus modernes de Gossec, Catel ou Méhul. Notre travail de recherche propose d'abord une synthèse des caractéristiques musicales de la symphonie concertante, et cherche à dépeindre ensuite les mouvances institutionnelles parisiennes post-révolutionnaires dans lesquelles évoluent les instrumentistes. Les deux derniers chapitres sont consacrés à l'observation des différentes métamorphoses que subit le genre au contact de certains répertoires.

  • Titre traduit

    ˜A œnew way of selling virtuosity : metamorphoses of the "symphonie concertante" in the Parisian musical institutions between 1780 and 1830


  • Résumé

    Popularity of the "symphonie concertante" in France is linked both chronologically and stylistically to the classical period (1770-1830). This genre set the stage for the French capital's greatest virtuosos to be heard attempting to outdo each other in what were at times the utmost difficult instrumental skills. As of the end of Louis the sixteenth's reign, the "symphonie concertante" was used as a means of publicity in the business strategy of several Parisian institutions. Originally employed as musical entertainment on the same stage during intermissions, it soon became an integral part of the dramatic performances it had previously punctuated at the "Opéra Comique" and the "Académie de Musique". Musical hybrids were born : the "symphonie concertante" overture or arias with several solo instruments. However, the most original innovation was that of the "symphonie concertante" as a musical support for dance in the last "ballet-pantomimes" by Gossec, Catel and Méhul. The first part of this PhD thesis is dedicated to the summary of the musical characteristics of this genre. This is followed by a description of the post-revolutionary Parisian institutions in which the instrumentalists evolved. The last two chapters are dedicated to the different metamorphoses of the genre under the influence of certain repertories.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Symétrie à Lyon

Un nouveau commerce de la virtuosité : émancipation et métamorphoses de la musique concertante au sein des institutions musicales parisiennes (1780-1830)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1141 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 946 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5694/1-4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6853
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Symétrie à Lyon

Informations

  • Sous le titre : Un nouveau commerce de la virtuosité : émancipation et métamorphoses de la musique concertante au sein des institutions musicales parisiennes (1780-1830)
  • Détails : 1 vol. (424 p.)
  • ISBN : 2-914373-11-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-313. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.