Illustration et présentation des machineries intellectuelles à partir de Marcel Duchamp

par Su-Hui Lin

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Serge Lemoine.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    La machine a profondément influencé la vie humaine : la vie matérielle et la vie de l'esprit. Tellement entouré de machines, l'homme moderne en devient une, indifférent aux autres hommes. L'apparition de la machine célibataire montre ce symptôme de l'esprit moderne. Elle est illustrée par certains écrivains et artistes. Parmi eux, Marcel Duchamp la montre "visuellement" dans son Grand Verre. Cette démarche n'est qu'un des jeux de passages dans l'opération du Verre. Le but de l'artiste est de détruire ce qu'il a initié : introduire le "goût" de machine célibataire pour le "détourner", trouver des antidotes pour détacher ce n��ud symptomatique : nouveau départ. Duchamp réalisait son Verre comme une entité imaginaire qui irait des limites des dimensions réelles jusqu'à un espace abstrait, continu et infini. Il développait ses théories aller-retour entre les différentes dimensions. Son idée d'exploiter des pluri-dimensions influence tous les domaines de l'art contemporain : machineries conceptuelles, machineries théâtralisées, musées personnels, œuvres-artefact et œuvres "in situ" L'art sera hors les murs et deviendra total, sans frontières, à n-dimensions. Chaque époque a son Duchamp, a ses artistes qui vont intégrer les révélations de Duchamp. Leurs expressions sont quelquefois différentes : soit "fidèles duchampiens", soit anti-Duchamp. Or ils sont tous les descendants de Duchamp qui est le "Faîte Suprême". Il est partout comme " Eau et gaz à tous les étages ", alors que ses descendants sont issus de ce point de départ. La connaissance de l'œuvre de Duchamp ne cesse de s'affiner et l'histoire va encore se poursuivre.

  • Titre traduit

    Illustration and presentation of intellectual machines constructions since Marcel Duchamp


  • Résumé

    Machines have deeply influenced human life, material one as well as spiritual. Beset with machines the modern human being becomes one of them, no longer concerned by other people. The coming out of the bachelor machine symbolizes this symptom of modern spirit. It is illustrated by some writers and artists. Among them Marcel Duchamp shows it "visually" in his Large Glass. This approach is nothing but one of the games of passages in the Large Glass. The artist's goal is to destroy what he has created : introduce the "taste" of bachelor machine in order to "divert" it, find antidotes to unwind this symptomtic knot : new start. Duchamp used to realize his Glass as an imaginary entity which would go from the limits of reel dimensions to an abstract, continuous, boundless space. He worked out his theories there and back between the different dimensions. His idea of exploiting pluri-dimensions influences all fields of contemporary art : conceptual machineries, theatricalised machineries, private museums, artefacts and "in situ" works, etc. Art will outpass the walls and will become global fenceless, n-dimensional. Each period has its Duchamp, has its artists who progressively integrate Duchamp's eye-openers. They are diversely expressed either as "faithful duchampiens" or "anti-Duchamp". Now all of them are the descendants of Duchamp who is the "Supreme ridge". He is everywhere like " water and gas on every floor " while his descendants come from this very start point. Duchamp's work knowledge is steadily improving and the story is still on its way.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1189 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 730 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5767/1-4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6930
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.