Les femmes dans "A la recherche du temps perdu" de Marcel Proust

par Judith Oriol

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Yves Tadié.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude nous mène vers des réflexions sur l'amour, sur le désir, sur Gomorrhe, sur la mondanité, sur la mythologie, sur l'art, ou encore sur la question de la narration. Cependant, il ne s'agit pas d'étudier selon les femmes tous ces sujets intrinsèques, mais bien les femmes et les répercussions de cette étude sur les nombreux champs d'action les mettant en scène. Tout d'abord, les femmes de la Recherche sont considérées comme des personnages d'une littérature " poïesis " - la transformation poétique du matériau réel - en s'attardant sur la création d'une fantasmagorie de la femme et en élucidant ce qui, pour le narrateur, fonde le mystère et le dédoublement féminins. Puis, les femmes proustiennes sont regardées comme des personnages d'une littérature " mimesis " - le reflet du réel - en examinant leur évolution dans le monde, dans leurs choix sexuels, souvent gomorrhéens, et dans la dualité morale qui les tiraille entre le bien et le mal. Enfin, elles sont perçues comme des personnages d'une littérature " semiosis " - l'avènement d'un sens. Le salut des femmes dans l'œuvre se cherchera alors du côté de l'art après leur échec du côté de l'amour. Si un seul clivage doit leur survivre, ne serait-ce pas celui qui dissocie les femmes participant aux différentes étapes de l'avènement du narrateur en écrivain, c'est-à-dire en héros, des autres ?

  • Titre traduit

    Women in "A la recherche du temps perdu" by Marcel Proust


  • Résumé

    This study makes us think about love, desire, Gomorrah, social niceties, mythology, art, and about the question of narration. However, it is not a study on all the above-mentioned subjects which are closely related to women but a study on women and on the impact of this study on the numerous topics that bring them on the scene. First of all, the women in À la recherche du temps perdu are regarded as the characters of a " poïesis " literature - poetic transformation of reality - by examining the creation of a phantasmagoria of women and by understanding what, for the narrator, constitutes the feminine mystery and the feminine dissociation. Then, proustian women are considered the characters of a " mimesis " literature - reflection of reality - by analysing their evolution into the society, their sexual choices, often gomorrheans, and the moral duality that torn them between good and evil. Finally, they are also perceived as the characters of a " semiosis " literature - creation of meaning. Women's salvation is to be found on the art side after they have failed on the love side. If only one division is meant to survive them, wouldn't be the one differentiating the women taking part in the different steps leading to the transformation of the narrator into a writer, that is to say into a hero, from the other women ?

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par EST à Jérusalem, Bucarest, Paris

Femmes proustiennes : essai


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (448 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 312 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5643

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7069
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par EST à Jérusalem, Bucarest, Paris

Informations

  • Sous le titre : Femmes proustiennes : essai
  • Détails : 1 vol. (625 p.)
  • ISBN : 978-973-8346-45-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 529-553. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.