L'horologe "georgien" du "Sinaiticus ibericus" 34. : (Tome I : edition et traduction, Tome II : commentaire)

par Stig Ragnvalo Froyshov

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Bernard Flusin.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    Edition, traduction et commentaire de l'Horologe (Livre des Heures) appelé " géorgien ", copié 950 env. , du Sin. Iber. 34. Mutilé, il a perdu les 10 premières Heures de son cursus journalier de 24. Les Heures les plus importantes demeurent. Copié par Iovane le prêtre, probablement à la Laure de Saint-Sabas, le document fut modifié par un 2e scribe, le moine sabaïte Jean Zosime. Certaines Heures portent l'épithète " publique " : Vêpres, Complies, Nocturne et Matines. Plusieurs indices internes (hymnographie, prières) permettent de les rattacher à Jérusalem. Les autres Heures, sans épithète, ont un ordo simple, dont un psaume fixe et un cathisme du Psautier. Les psaumes fixes rattachent ces Heures, que nous appelons " ascétiques ", à l'ancien Horologe égyptien de 24 Heures, que nous identifions avec la " Règle de l'Ange ". Tout le Psautier est accompli quotidiennement. Selon nous, l'Horologe fut composé à la cathédrale de Jérusalem ; les Heures publiques seraient celles du peuple, les Heures ascétiques celles des moines Spoudées de la cathédrale. Nous datons le modèle grec de l'Horologe autour de 700. L'Horologe fut probablement adopté et légèrement adapté à Saint-Sabas.

  • Titre traduit

    ˜The œ"Georgian" horologion of "Sinaiticus ibericus 34. : (Vol. I : Edition and french translation, Vol. II : commentary)


  • Résumé

    Edition, translation and commentary of the Horologion (Book of Hours) called " Georgian ", copied about 950, of ms. Sin. Iber. 34. It lacks the first 10 of its daily cursus of 24 Hours. The most important Hours are preserved. Copied by Iovane the priest, probably at the Great Lavra of St. Sabas, the document was modified some years later by a 2nd scribe, the Sabaite monk John Zosime. Some of the Hours carry the epithet "public": Vespers, Compline, Nocturns and Matins. Internal evidence (hymnography, prayers) permits to attach them to Jerusalem. The other Hours, which have no epithet, have a simple ordo, which begins with a fixed psalm and a cathisma of the Psalter. The fixed psalms attach these Hours, which I call "ascetic", to the ancient Egyptian Horologion of 24 Hours, which I identify with the "Rule of the Angel". The entire Psalter is accomplished daily. Acc. To my interpretation, the Horologion was composed at the cathedral of Jerusalem; the public Hours are those of the people, and the ascetic Hours those of the Spoudaioi monks of the cathedral. I date the Greek model of the Horologion to about 700. The Horologion was probably adopted and slightly adapted at St. Sabas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (732 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 613 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5762/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7095
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.