Antiquité et art grec contemporain dans la deuxième moitié du vingtième siècle

par Polyxeni Kosmadaki

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Alexandre Farnoux.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    La présente thèse étudie l'influence de l'Antiquité sur l'art grec contemporain de la deuxième moitié du XXe siècle : ce processus d'échange prend une ampleur considérable dans un pays constamment en quête d'identité nationale. Elle est dirigée vers la résolution de quatre questions : comment se forme le processus de l'échange ? Comment se manifeste-t-il dans une société particulière ? Quelle est son étiologie ? Quels sont ses rapports avec la pensée, l'histoire et le droit ? Cette analyse se développe en deux temps. Premièrement, une étude sérielle de la nature de l'échange, au travers d'exemples, et, deuxièmement, l'étiologie et le bilan raisonné du phénomène ; dans le premier cas, il s'agit de définir un phénomène artistique général et, dans le deuxième, de l'interpréter et de l'expliquer pour une situation historique précise. La première partie comprend, ainsi, la déconstruction analytique des ouvrages et le regroupement des processus en cause, tandis que la deuxième envisage toutes les explications possibles de l'échange et dresse le bilan raisonné du phénomène artistique dans la situation historique concernée.

  • Titre traduit

    Antiquity and contemporary Greek art in the second half of the twentieth century


  • Résumé

    The present thesis studies the influence of Antiquity on contemporary Greek art (2nd half of the 20th century), an "exchange" process of great importance in a country such as Greece, in constant search of its identity. This thesis is directed towards the solution of four particular problems: the development of an exchange process between two cultures; its place in a particular society; its association with thought, history, rules and ethics; its etiology. To resolve these problems I have established an analytical model of exchange phenomena which studies the processes involved and I have explored the emergence of this phenomenon in a precise historical situation. The analysis evolves in two parts: first, a serial study of the nature of the exchange and, second, its causes and the results of its evaluation. The first part includes the analytical deconstruction of the works and the grouping of the processes involved, whereas, the second part, considers all their plausible explanations ; it sets up the historical interpretation of the phenomenon and its quantitative repartition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (639 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 832 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5654/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6862
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2983
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 878
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.