Etude sur certains procédés architectoniques, en particulier numériques, dans la composition des oeuvres de Jean-Sébastien Bach

par Vincent Dequevauviller

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Georgie Durosoir.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'objectif de la thèse est analytique : essayer de mettre en valeur des régularités formelles récurrentes dans quelques pièces et cycle de Bach. On observe d'abord que le triple-prélude et la triple-fugue en mi bémol majeur, opposés en apparence, utilisent le même principe de construction : une succession de périodes disposées par paires (quatre paires pour le prélude, trois pour la fugue). En outre, la longueur des périodes (c'est-à-dire leur nombre de mesures) suit des règles arithmétiques rigoureuses, utilisant des catégories particulières de "nombres remarquables" (signatures, miroirs, etc. . . ). La thèse est consacrée à l'étude approfondie de cette technique de construction, à la fois formelle et numérique. On étudie d'autres pièces d'orgue, puis un concerto Brandebourgeois. On étend ensuite aux cycles, qui fonctionnent de la même façon : l'art de la fugue et la Messe en si mineur, si dissemblabes en apparence, sont unies par ds liens cachés. Finalement, les observations permettent de proposer quelques hypothèses générales sur la méthode compositionnelle de Bach.

  • Titre traduit

    Study of some architectonic methods, in particular numerical, in the works of Johann Sebastian Bach


  • Résumé

    The thesis is analytical : it tries to show some regularities in a few pieces and works of J. S. Bach. It begins with the prelude and fugue in E-flat : these two pieces are built on the same architectural principle : the regular sequence of sections, eight for the prelude, six for the fugue. Besides, the number of bars of the sections seems to be controlled, using for some special categories of numbers (signatures, mirrors, and so one). The thesis tries to find some other exemples in organ works (toccata and fugue in F major, toccata and fugue "the dorian"; prelude and fugue in b minor), the sixth brandenburg concerto, The Art of fugue, the Leipzig Chorals, the Trio Sonatas, the Canonic variations, the Schübler Chorals, the Inventios and Sinfonias. It ends with the mass in b minor. In conclusion, some hypotheses are proposed, about Bach's general compositional method.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (875 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5611

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6875
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6738
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.