Le Sang embaumé des roses : Sang et passion dans la poésie amoureuse de Pierre de Ronsard

par Marc Carnel

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Frank Lestringant.

Soutenue en 2003

à Paris 4 .


  • Résumé

    La poésie amoureuse de la Pléiade reflète la philosophie néo-platonicienne qui conçoit la passion comme une pathologie sanguine. Après l'exposé du système des humeurs édicté par la médecine de la Renaissance, ce travail explore une série de lieux communs liés au sang et à ses altérations dans l'écriture amoureuse de Ronsard. Les recueils retracent en effet un rituel de l'infection qui se déclenche lors du coup de foudre printanier. Le poète arbore au cœur une plaie incurable qui confère une impulsion à son écriture. Le venin qui se diffuse alors dans son corps participe de l'antique frayeur provoquée par le sang maudit des femmes et des images obsessionnelles se propagent dans son esprit. L'amant est menacé par la bile de Cassandre, la pituite de Marie et par la mélancolie. Les recueils de 1578, spécialement les Sonets pour Helene, cherchent à exorciser ce mal en réhabilitant un sang lumineux. Le poète rêve également d'échanger son sang et son cœur, il aspire au sacrifice tout en désirant le sang intime des roses.

  • Titre traduit

    Blood Embalmed with Roses : Blood and Passion in Pierre de Ronsard's Love Poetry


  • Résumé

    The Pléiade group's love poetry reflects the neo-platonic philosophy which sees passion as a disease of the blood. After presenting the system of humours accepted by Renaissance medicine, this study will explore a series of commonly accepted beliefs about blood and blood disorders in Ronsard's love poems. His works, in fact, retrace a ritual : in springtime the patient is infected by a fatal attack of love. The poet carries an incurable wound in his heart, which compels him to write. The poison, which spreads through his body, shares the age-old dread caused by women's cursed blood and obsessive images fill his spirit. The lover is threatened by Cassandre's bile, by Marie's phlegm and by melancholy. The 1578 editions of his poems, and in particular his Sonets pour Helene, seek to exorcise this evil by restoring the luminous blood of the past. At the same time, the poet dreams of changing his blood and his heart. He yearns to be a living sacrifice while desiring the intimate blood of virginal roses.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Droz à Genève

Le sang embaumé des roses : sang et passion dans la poésie amoureuse de Pierre de Ronsard


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (565 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 629 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5569

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6462
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Droz à Genève

Informations

  • Sous le titre : Le sang embaumé des roses : sang et passion dans la poésie amoureuse de Pierre de Ronsard
  • Dans la collection : Travaux d'humanisme et Renaissance , N° CCCXCV , 0082-6081
  • Détails : 1 vol. (509 p.)
  • ISBN : 2-600-00965-5
  • Annexes : Bibliogr. p. [479]-495. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.